Clochette et la fée pirate

clochette afficheZarina est une fée gardienne de poussière de fée, cette poudre magique qui permet aux fées de voler. Mais Zarina est surtout une curieuse (une scientifique on pourrait dire) et les propriétés de la poussière de fée l’intriguent; surtout la poussière de fée bleue, la plus puissante, qui permet la création de la poussière de fée classique. Elle voudrait l’étudier, comprendre son fonctionnement. Mais ce n’est pas vraiment admis, et alors qu’elle tente quelques expériences contre l’avis de son chef elle cause quelques dégâts. Elle est alors punie et on lui retire sa fonction de gardienne de poussière de fée. Elle décide alors de quitter la vallée des fées. Jusqu’au jour où son chemin croise celui de pirates, mettant alors toutes les fées en grand danger.

Clochette et moi, à la base, on n’est pas très copines. Il faut dire que son caractère de peste dans Peter Pan, m’a souvent exaspéré. Et même si j’adore la version de Loisel, il y a certaines choses que je ne lui ai pas pardonné (ceux qui ont lu Loisel savent). Pourtant je dois avouer que depuis que j’ai découvert l’angle choisi par Disney pour faire évoluer leur principal personnage ailé, j’ai été très agréablement surprise.

Dans le premier film qui lui a été consacré, Clochette s’est révélée être une fée gentille, intelligente et dotée d’une pointe d’ambition et de défi. Dans Clochette et la fée pirate, Disney confirme la bonne idée qu’ils ont eu en changeant d’angle pour notre petite fée.

THE PIRATE FAIRY

D’ailleurs, si Clochette a les honneurs du titre du film, c’est bien le seul privilège dont elle bénéficie faisant, au final, rang égal avec toutes ses amies fées, chacune ayant sa propre personnalité et son propre talent. C’est leur union qui tient le film, aucune ne tirant la couverture vers elle, à l’exception peut être de Zarina, qui le mérite bien. Scientifique puis pirate, Zarina est une fée particulièrement attachante, réussissant même à gérer une troupe de pirates.

Bien entendu, Clochette et la fée pirate s’adresse aux enfants, plus particulièrement entre 5 et 9 ans. J’ai dit les enfants, et non pas les petites filles. A ma grande (et agréable) surprise, j’ai eu l’impression que le film s’adressait aux enfants en général, sans chercher à tomber dans le côté « gnangnan » qu’ont les dessins animés lorsqu’on veut viser un public de filles. Là, l’univers parle à tous quel que soit le genre.

THE PIRATE FAIRYL’histoire, même si elle est assez simple , est efficace. Les nombreuses références à Peter Pan sont sympathiques et bien trouvées. On a même le droit à plein de petits moments drôles et cocasses faisant sourire les plus grands et rire les enfants. Et je vous défie de ne pas lâcher un petit « Ohhhh » face au bébé crocodile aux gros yeux (et comme d’habitude je me fais avoir par tant de mignonitude).

Bonus ultime : la musique du film est entêtante sans être soulante! Une belle surprise.

En tant qu’adulte (si c’est vrai), j’ai vraiment passé un bon moment, amplifié par les rires des enfants autour de moi. Quant à la petite fille qui m’accompagnait, elle a adoré, ri et tremblé.  Mission accomplie, je crois.

Mélanie

– Sortie le 2 avril 2014

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Clochette et la fée pirate

  1. yeles dit :

    arf ^^ Si je dois le voir ce film, ça sera uniquement en VO… because of Tom Hiddleston tout ça tout ça (en plus il y chante ^^)
    Donc voilà quoi 😀

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s