Goonies never say die!!!

18957586.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20080702_123219Aujourd’hui, je me fais plaisir. Aujourd’hui, je vous parle DU film culte de mon enfance, celui que je regarde minimum 2 fois par an, celui devant lequel j’ai grandi et qui m’empêche aujourd’hui de trop grandir: LES GOONIES.

L’Histoire: Astoria est une modeste et paisible cité portuaire de la Côte Ouest. Trop paisible au gré de ses jeunes habitants… « Il ne se passe jamais rien ici », soupira un jour l’un d’eux, mélancolique. Mickey Walsh (Sean Astin), treize ans, venait de prononcer une de ces phrases fatidiques qui annoncent parfois les aventures les plus étranges, les plus folles et les plus amusantes…

Généralement, quand on a grandi dans les années 80 et qu’on a vu les Goonies, il fait partie de votre filmographie chérie pour toujours (et si jamais ce n’était pas le cas, sache que je t’accepte quand même, mais difficilement). Découvrir le film, vers 7-8 ans, est une expérience incroyable. En tout cas, moi, j’ai explosé. Rendez-vous compte: un film d’aventures, avec des enfants pour héros (QUI DISENT MERDE, QUOI!), des méchants, des pirates, des trésors, des courses poursuites, de l’humour… J’avais les yeux grands comme des soucoupes! Et le revoir, année après année, me procure toujours autant de plaisir. C’est mon « film-doudou », celui que je regarde quand j’ai un gros chagrin… Mais au-delà du côté sentimental de la chose, les Goonies est un véritable film culte.

Richard Donner (La Malédiction, Superman, L’Arme Fatale, Maverick…) nous raconte non seulement une invraisemblable histoire, mais surtout nous fait prendre part avec plaisir à cette aventure. J’avais des copains-copines, petite, hein, ne vous méprenez pas. Mais mes meilleurs amis, c’était Data, Mickey, Bagoût, Choco… Je voulais être copine avec Stef et Andy, et j’étais amoureuse du grand frère, Brent… Tellement que quand je vois Josh Brolin dans des films aujourd’hui, je suis bien contente pour lui, parce que BRENT. Et quand j’ai vu que j’allais revoir Sean Astin (MICKEY) dans Le Seigneur des Anneaux, j’étais juste heureuse et fière… Oui. Fière. Parce que j’ai grandi avec eux (en tout cas, j’en ai l’impression après plus d’une cinquantaine de visionnage). Les Fratelli me font toujours autant rire, et j’apprécie d’autant plus l’histoire maintenant que je la connais plus que par coeur. La seule petite chose qui a évolué au cours des années, c’est mon rapport à Sinok. Petite, il me terrorisait. Aujourd’hui, il me dégoûte, je ne le supporte plus. Mais j’imagine que c’est certainement parce que je lui en veux de m’avoir fait si peur… La chose que j’attends impatiemment? C’est de pouvoir partager ce film avec mes garçons. Je suis vraiment curieuse de voir leur réaction au premier visionnage… Mais quelle qu’elle soit, mon amour pour ce film ne changera jamais. Après tout, je fais partie du club depuis bien trop longtemps…

On ne peut bien sûr pas terminer sans évoquer le bouffi-bouffon. Pas facile à tourner pour Jeff Cohen, d’autant plus qu’il avait la varicelle à ce moment et qu’il ne voulait pas qu’on la voit… Mais moment culte. Alors voilà.

Courage, Choco. On t’aime.

Avant de vous quitter, je ne peux que vous encourager à faire ce sympathique test Buzzfeed « Which « Goonies » Character Are You? ». Moi, j’ai eu Sinok. Et comment vous dire que je suis bien, bien dégoûtée…

Stéphanie

GOONIES FOR EVER!!!!

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Goonies never say die!!!

  1. yeles dit :

    Voilà un film à côté duquel je suis passée quand j’étais gamine… Bon en même temps, j’avais 12 piges quand il est sorti. Le cinéma était un loisir rare et je suis allée voir Marty McFly au cinéma à cette période là.
    Je l’ai vu plus tard, avec mes yeux d’adulte mais je n’ai eu aucun mal à m’y projeter avec les yeux de gamine qui vont bien.
    Enfant, j’étais plutôt « garçon manqué » (j’aime pas trop cette expression mais c’est la plus représentative. Je grimpais aux arbres, je jouais au loup, je rentrais avec les genoux en vrac après l’école. Il est évident que j’aurais rejoué les scènes du film avec les copains si je l’avais vu à cette époque.
    Je l’ai montré à mon gnome (qui n’a de gnome que le surnom maintenant) et il a adoré. De l’aventure, des pirates et une chasse au trésor, ça suffit à son bonheur.

    Je crois que c’est un des films chouchoux de David Tennant ^^

    ah ben oui ^^

  2. touteouïe dit :

    Aaaah les goonies! J’ai un t-shirt que je me lasse pas de porter! Et parfois dans mes conversations, je place des répliques. C’est un peu comme TOC: se mettre à gueuler « Mickeeeey », ou « la ferme Bagou! La ferme Bagou ». J’en passe et des meilleurs! Bref, je ne m’en lasserai jamais!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s