The Ryan Initiative – Kenneth Branagh

21061922_20131128171836198Jack Ryan, ce célèbre personnage de Tom Clancy, on a déjà eu l’occasion de le voir plusieurs fois sur grand écran. Sous les traits d’Alec Baldwin dans A la poursuite d’Octobre Rouge, sous ceux d’Harrison Ford dans Jeux de guerre et Danger immédiat et enfin en version Ben Affleck dans La somme de toutes les peurs. A l’occasion de ce reboot, c’est Chris Pine qu s’y colle…

L’histoire: Ancien Marine, Jack Ryan (Chris Pine) est un brillant analyste financier recruté par Thomas Harper (Kevin Costner) au sein de la CIA. Cachant la nature de sa première mission à sa fiancée (Keira Knightley), Jack Ryan part à Moscou pour rencontrer un homme d’affaires influent, Viktor Cherevin (Kenneth Branagh). Bien évidemment, rien ne se passe comme prévu…the-ryan-initiative-jack-ryan-shadow-recruit-29-01-2014-25-12-2013-2-g

J’ai vu ce film sans grandes attentess mais avec quelques craintes. En effet, Chris Pine, je l’aime bien, il est mignon. Mais même s’il joue bien, il a eu jusqu’à présent la fâcheuse tendance à se faire évincer de l’écran par ses partenaires. Que ce soit Zachary Quinto, Karl Urban, ou Benedict Cumberbatch, le pauvre Chris semblait bien fade face à eux (mais en même temps, tout le monde l’est à côté de Ben!). Allait-il subir le même sort en partageant l’affiche avec Kenneth Branagh? Que les fans de Chris se rassurent (et ceux de Jack Ryan également): Chris Pine est un Jack Ryan crédible, imparfait, humain, mais efficace. Il passe de monsieur-tout-le-monde (qui a été marine, quand même, il a un avantage) à un agent de la CIA plutôt balèze. Et face à un méchant tel que Kenneth Branagh, il a plutôt intérêt à l’être. Viktor Cheverin est froid, impitoyable, intelligent, et comme tout bon méchant, il n’a rien à perdre. On retrouve là les plaisirs des films d’action « old school » (bouuuuh, le méchant russe), sans que ce soit mal amené et vieillot.

Quoi? Moi? Un faible pour Kenneth? Mais non, mais hahaha. Ha.

Quoi? Moi? Un faible pour Kenneth? Mais non, mais hahaha. Ha.

Kenneth Branagh, également à la réalisation, nous raconte cette histoire de façon direct et touche au but: on passe un bon moment, on a envie que le gentil gagne, même  si, pour suivre la tendance de ces dernières années, on a aussi un faible pour le vilain. Mais c’est peut-être juste moi, hein, Kenneth Branagh, quoi!!! Le film, je l’ai vu à la Premiere européenne à Londres. Je ne pense pas que mon avis soit biaisé par le fait que Chris Pine ait un sexy booty, ou que KennethKennethKennethKenneth, mais j’ai passé un bon moment. Ah, j’oubliais: Keira est très bien aussi, pardon. Pas d’histoire d’amour dégoulinante, juste une jolie histoire entre deux personnes, avec quelques moments cucus, mais réalistes. Elle est cute, pas bête, un peu en détresse, mais pas faible: une fille normale dans une histoire abracadabrante. Le job est fait. Et on a plaisir à voir à l’écran Kevin Costner, à qui le rôle de mentor colle à merveille. Pour résumer, The Ryan Initiative est un bon film d’action, Chris Pine reprend le rôle avec brio, et nous fera sans doute aimer son Jack presqu’autant que celui de Harrison. La franchise est relancée, maintenant, vivement les suites!

Stéphanie

The Ryan Initiative, de et avec Kenneth Branagh, Chris Pine Keira Kneightley, Kevin Costner, Karen David, Nonso Anozie…

Advertisements
Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour The Ryan Initiative – Kenneth Branagh

  1. Haha! dit :

    Qui a parlé de Kenneth ici? ^^

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s