[Un épisode, 3 images] Sherlock – The Empty hearse (301)

On avait tenté l’expérience avec Game of Thrones (et on recommencera cette année), et on s’est dit que Sherlock avait bien mérité cet hommage après ces deux ans d’attente.

Le concept, pour les nouveaux ou ceux qui ne suivent pas Game of Thrones, un épisode, 3 images, 3 moments forts : le moment culinaire (pour le Cupcake), le moment bloody castagne (pour la baston) et le moment fashion (pour les talons hauts)!

Évidemment, ALERTE SPOILERS MAXIMALE vu qu’on vous parle du dernier épisode diffusé. Donc, si vous n’avez pas vu l’épisode, avec la petite flèche de la souris, vous cliquez sur la petite croix en haut à droite ou vous ne cliquez pas, sur le « lire plus » juste en dessous (mais allez lire les autres articles en attendant). La direction de Cupcakes, Baston et Talons Hauts décline toute responsabilité en cas de spoilers si vous lisez plus loin.

Vous êtes prêts?

Je ne vous cache pas que résumer l’épisode en trois images a été particulièrement difficile. Déjà parce que un épisode, c’est 1h30 (et donc il se passe plein de choses) et parce qu’en plus cet épisode est un grand merci aux fans et est donc rempli de milliards de petits clins d’œil dont on aurait très envie de vous parler. En vrai, vous aurez donc plus d’images, parce que c’est Sherlock et que je suis une tricheuse!

Anderson et ses théories (y compris celle du Tardis)

Anderson et ses théories (y compris celle du Tardis)

Faut dire qu’on était un peu comme ça pendant ces deux ans (vous noterez qu’Anderson semble aussi avoir envisagé la théorie Tardis).

Tea time

Deux tasses, une pour John, une pour sa moustache

Deux tasses, une pour John, une pour sa moustache

Deux ans se sont passés depuis le dernier épisode de Sherlock. Cela fait aussi deux ans dans la série que Sherlock a sauté depuis le toit du St-Bartholomew’s hospital. Deux ans de deuil, le temps pour Watson de se laisser pousser une moustache. Deux ans, pendant lesquels John n’a pas daigné prendre des nouvelles de cette pauvre Mme Hudson. Et  celle-ci l’accueille avec des griefs, des gâteaux et un bon thé chaud. Il en profite pour lui annoncer son intention de se fiancer (à la formidable Mary qu’on ne connait pas encore), entrainant un classique quiproquo sur l’orientation sexuelle de Watson et de sa prétendue relation avec Sherlock.

Qui aime bien, châtie bien.

 (Oui, c’est trois images au lieu d’une, mais euhh!)

On l’attendait cette scène de retrouvailles entre Sherlock et Watson. On se doutait bien que Watson aurait du mal à contrôler sa colère vis-à-vis de son ami et que des pommettes (si saillantes qu’on pourrait polir) risquaient d’être abimées au cours de la révélation. La réaction de John a été au-delà de ce qu’on aurait pu s’imaginer. Il faut dire que Sherlock, pris d’une envie insolite de blaguer, a décidé de surprendre son ami au restaurant, alors que ce dernier se prépare à demander la formidable Mary en mariage. Sherlock s’affuble pour l’occasion d’une moustache (en hommage à celle de John) et d’un accent français pour se faire passer pour le serveur. Quand vient le moment où John comprend, ses émotions sont d’abord contenues. Mais rapidement, Watson saute à la gorge du fameux détective, agacé par une remarque de trop sur sa moustache. La scène suivante, les trois personnages sont dans un autre restaurant moins huppé. John reste en colère mais semble s’être calmé, jusqu’à ce qu’il apprenne que Molly, Mycroft et surtout 25 SDF étaient au courant du secret de Sherlock. Bam ! C’est cette fois la lèvre de Sherlock qui en fait les frais. Enfin, le trio finit sa soirée dans un petit kebab; enfin tente de finir sa soirée, puisque John laisse sortir complètement sa colère jusqu’à frapper Sherlock d’un magnifique coup de boule, le laissant le nez et la lèvre bien abîmés.

Bonus : Bloody Sherlock, parce que le sang lui va si bien.

C’est l’hiver, sortez manteaux, écharpes et bonnets!

J’ai hésité. J’aurai pu vous mettre cette image :

Mais Sherlock est pas super yummy sur cette image.

Mais Sherlock est pas super yummy sur cette image.

Quand Sherlock, après avoir été torturé sous les yeux de son frère infiltré pour le faire revenir à la vie, retrouve son allure et surtout SON manteau, redevenant ainsi notre Sherlock.

Au final, j’ai préféré cette image :

SH301fashion2 (2)

Il est plus yummy, mais vachement moins crédible.

N’est-il pas charmant avec cet horrible bonnet sur la tête ? Cette scène entre Mycroft et Sherlock n’était pas indispensable en tant que telle, et pourtant il s’agit d’une de mes préférées, parce qu’elle nous permet d’en apprendre plus sur la relation entre les deux frères. On comprend ainsi que Mycroft est encore pire que Sherlock et qu’il avait l’habitude de lui rappeler que c’était lui l’intelligent de la famille. Au-delà de la drôlerie de la scène, elle nous permet aussi de voir que ces deux années passées dans la mort ont changé Sherlock. Il est d’ailleurs beaucoup plus léger et farceur tout au long de l’épisode. Au contraire, Mycroft est resté le même, isolé et solitaire au final. C’est surtout l’occasion de nous rappeler que Mark Gatiss qui incarne Mycroft est un excellent comédien.

Bilan de l’épisode

Que c’était bon de retrouver toute l’équipe. La Fangirl qui est en moi a pu pousser bon nombre de petits cris. Il faut dire que l’épisode était un énorme cadeau aux fans grâce aux nombreuses théories sur comment Sherlock a réussi à simuler sa mort. Évidemment, aucune réponse ne nous est réellement apportée mais plusieurs théories ont été développées, impliquant pour deux d’entre elle un baiser qui a du ravir les fanfictionners.

Si l’intrigue en elle-même est assez légère, c’est pour faire la part belle aux personnages. Il faut dire qu’après deux ans d’absence et un événement aussi choquant que le suicide de Sherlock, aucun ne pouvait rester réellement le même. Et après cet événement et le côté sombre de l’épisode précédent, il fallait une rentrée plus légère et festive. C’est donc un excellent choix qui a été fait par Mark Gatiss d’écrire de cette façon l’épisode de retour de Sherlock qui permet en plus de relancer la série sur un nouveau rythme évitant ainsi un enlisement et une répétition qui aurait pu être lassante. Mention spéciale à Mary Morstan (future épouse de Watson) qui est tout particulièrement attachante et dont l’alchimie avec Watson (il faut dire qu’elle est l’épouse de Martin Freeman dans la vraie vie) mais aussi avec Sherlock est parfaite.

happyface

Sherlock est content, il n’est plus mort.

Enfin, cet épisode nous rappelle à quel point Benedict Cumberbatch mais surtout Martin Freeman sont d’excellents comédiens tout en nuance et justesse. Et ce n’est pas du tout parce que je suis une fangirl des deux que je dis ça (enfin pas seulement…).

Tu nous a manqué, mec!

Tu nous a manqué, mec!

A la semaine prochaine pour l’avant dernier épisode (ben oui déjà, c’est court 3 épisodes…).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mélanie

Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour [Un épisode, 3 images] Sherlock – The Empty hearse (301)

  1. yeles dit :

    Quel kif cet épisode, mais quel kif !
    Un festival de clins d’oeil, de références, de virtuosité de jeu, le registre comique va définitivement trop bien à Benedict.
    Qu’est-ce que j’ai pu rire, sourire, awwwer (oui, c’est un verbe, chut !), couiner… bref, j’ai kiffé.
    J’ajoute une petite mention aux parents de Sherlock qui sont aussi (et surtout, merci à eux !) Mr et Madame Cumberbum… ça rend la scène encore plus savoureuse.
    La fan de Cabin Pressure que je suis n’a pu que décéder pendant la scène du restaurant avec le terrible accent frenchy de Sherlock… j’en pleurais de rire.
    Vivement le prochain (oups mais suis-je bête, je l’ai vu hier ^^) même si ça nous rapproche bien trop vite de la fin de la saison😦

  2. Mat dit :

    Un bel épisode indeed! J’ai bien aimé le comique de répétition sur la baston entre Sherlock et watson! Un sherlock un peu plus humain et toujours aussi taquin!Et la relation entre les frères Holmes qui est creusé, c’est une bonne idée! Surtout quand on apprend que Sherlock est le « moins » intelligent des deux!!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s