Riddick: le furieux Furyen!

Oui, oui, oui, je sais: le jeu de mots est facile! So what? Donc, aujourd’hui on vous parle de Riddick, qui sort demain en salles. Je vous avais déjà parlé de mon faible pour le personnage . Vous vous doutez bien que j’attendais donc ce troisième volet avec impatience…

L’Histoire: Riddick (Vin Diesel) a été laissé pour mort sur une planète brûlée qui semble exempte de toute vie. Pourtant, il se retrouve rapidement obligé de lutter pour sa survie contre des prédateurs aliens plus mortels que tous les humains qu’il a affrontés au cours de sa vie. Il trouve un refuge précaire dans une ancienne gare de transit interstellaire désaffectée. La seule façon pour lui de s’en tirer est d’activer une balise d’urgence et d’alerter les mercenaires et autres chasseurs de primes, qui se ruent vers la planète à la recherche de leur proie.affiche-france-riddick

Pour faire court: ça m’a bien plu! Pourquoi? Grande fan du personnage de RIDDICK, ce que je voulais donc voir dans RIDDICK. C’était RIDDICK. Et j’ai été servie. Avec ce film, après avoir été voir du côté des Necromongers et avoir vu du pays dans Les Chroniques de Riddick, on opère un retour aux sources. On retrouve Riddick (donc), seul, sur une planète hostile avec de grosses méchantes bébêtes et des chasseurs de prime. Il doit « redevenir » le Furyen sauvage et sans merci que l’on a découvert dans Pitch Black. Je ne suis pas une grande fan de Vin Diesel. J’avais cru, après avoir vu Pitch Black, et je m’étais donc jetée sur Triple XXX, Fast and Furious… Et ça n’a pas marché, Vin n’étant pas l’acteur du siècle… Mais le personnage de Riddick est taillé pour lui, et lui colle bien à la peau. Un anti-héros solitaire, désagréable, badass à souhait, qui n’est pas là pour vous sauver les miches (et s’il vous les sauve, c’est que ça l’arrange!): voilà le Riddick que j’aime!Et puis j’avoue: quand il fait le « coup-des-yeux-qui-brillent-dans-le-noir »… Graou! Alors oui, hein, on est d’accord: ce n’est pas le film du mois, hein. J’ai passé un bon moment, même si j’avoue qu’un peu plus de Necromongers m’aurait fait bien dû plaisir… Ah, j’oubliais: dans le film se trouve une surprise de TAILLE pour les fans de catch! 😉

riddick-vin-diesel-2

I’m a poor lonesome cowboy…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

Riddick, de David Twohy, avec Vin Diesel, Karl Urban, Katee Sackoff, Jordi Mollà, Matt Nable…

Publicités
Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s