Demain de Guillaume Musso : une gentille bluette ?

IMG_2028Quand je me suis procuré ce livre, c’est ce que je voulais. Loin de moi l’idée que Guillaume Musso écrit des livres superficiels et sans contenus. Je suis surtout habituée en le lisant, à rentrer dans l’histoire très facilement et à m’attacher aux personnages. Et ce coup-ci ne fait pas exception. Mais comme ma mémoire pour une fois m’a fait défaut, j’avais oublié la capacité de cet écrivain à nous mettre sur un chemin tout tracé, pour mieux nous en arracher pour notre plus grand plaisir.

Matthew Shapiro, prof de philo à Havard, est inconsolable de la perte de sa femme, Kate, depuis un an. Seule sa fille de 4 ans le maintient en vie, ainsi qu’April, sa meilleure amie. C’est d’ailleurs avec elle, qu’il déniche un ordinateur portable dans un vide grenier. Appartenant anciennement à Emma Lovenstein, sommelière à New York, le jeune veuf se trouve à nouer le contact avec cette jeune femme par le biais de cet ordinateur… Tout paraît limpide ? La suite aussi ?

Bien que le début soit archi convenu, rapidement, on sent que ça ne va pas être aussi simple. Emma est une sorte de « Joe-pas-de-pot » sentimental, aussi instable que seule et malheureuse. Quant à Matthew, c’est une épave. Deux gueules cassées qui se soutiennent, c’est beau, c’est bleu, mais…ce n’est pas cette histoire. Un détail fait son apparition, dont va découler tout le reste : les mails d’Emma date de décembre 2010, ceux de Matthew,  de décembre 2011. Et nous voilà embarqués dans un livre qui voyage dans le temps, avec son lot de paradoxes temporels et de rationalités qui se heurtent à l’inexplicable. Et c’est surtout le pouvoir et les possibilités que cela donne d’agir sur le passé et le futur qui prennent le dessus.

D’espoirs fous de changer le passé, en amertume d’un présent (oui, mais lequel ? 2010 ou 2011 ?) trop lourd et de jalousie typiquement humaine, on suit les deux personnages dans leurs interactions parfois musclées, tantôt douloureuses, souvent dans la logique de détectives du temps. Et le lien va se rompre entre les deux, bien accidentellement. Mais chacun aura alors des motivations de poursuivre les investigations entreprises autour d’une date clé, le 24 décembre 2010.

Au fur et à mesure que l’histoire avance, elle s’élargit, elle quitte la lorgnette d’Emma et de Matthew, laissant place à des personnages secondaires, pièces manquantes du puzzle ou aide providentielle d’une quête dont on ne connaît plus forcément le but. D’un jeune geek en fugue à un mystérieux magnat de l’informatique, beaucoup de zones d’ombres apparaissent.

Et il nous emmène loin, Guillaume Musso. J’approche du dénouement et je ne vois toujours pas là où nous allons atterrir. Ce que je peux dire c’est que je ne lâche plus d’une miette toutes les histoires qui se mêlent, sans savoir encore de quelle teneur sera la fin. Un vrai régal de vacances.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Roseline

Demain, de Guillaume Musso, paru en mars 2013 aux éditions XO.

Advertisements
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s