Lettre ouverte d’une fangirl à Steven Moffat et aux producteurs de Doctor Who – Où l’auteur crie son amour pour le Docteur.

 Cher Steven Moffat (et chers producteurs de Doctor Who),

StevenMoffat1

 J’ai toujours été gentille avec toi, même quand tu te lançais dans les choix les plus fous et pas forcément cohérents pour ma série chérie ; Je ne t’ai jamais critiqué. Je ne t’ai jamais insulté (enfin si, à plusieurs reprises en essuyant les larmes monstrueuses que tu avais fait couler sur mes joues). Je ne t’en ai pas voulu de m’enlever les Pond. Je ne t’en ai pas voulu du sort horrible réservé à cette chère River Song condamnée à voir son amour l’oublier. Je ne t’ai (presque) pas maudit suite au twist final incroyable de The Name of the doctor. Alors, s’il te plait, je t’en prie, je t’en supplie, pourrais-tu m’apporter un superbe docteur tout neuf pour noël. Et après tout ce que tu  m’as fait endurer (toi et Russell T. Davies), je crois que je le mérite.

Parce que passer après les trois précédents et conquérir mon cœur, ça va pas être chose facile. D’abord, il y eu Nine joué par Christopher Eccleston. Le premier pour moi, celui qui m’a fait découvrir l’univers celui qui m’a prés

enté Rose et Jack. Qui a vécu des aventures plutôt cool même si quelques une étaient en fait très moyennes. Mais je lui pardonnais, je ne suis même pas sure que je m’en rendais compte, tellement je trouvais tout « Fantastic ! ». On pardonne beaucoup à son premier amour. Le premier à me briser le cœur aussi, si vite en plus, j’aurais voulu passer plus de temps avec lui, mais il a préféré partir, me laissant seule avec mes larmes. Seule ? Pas vraiment, car est arrivé Ten et le prédestiné David Tennant.

christopher-eccleston-pic-bbc-670765857

Hey! I’m Nine! et je t’ai Fantastiquement brisé le coeur!

 Au début, je l’ai haï. Je lui en voulais terriblement d’avoir pris la place de MON docteur. Et puis sans même m’en rendre compte, je me suis attachée à lui à un point que je n’imaginais pas possible. J’ai pleuré avec lui le départ de Rose, puis j’ai rencontré Martha, avec qui j’ai eu une relation très conflictuelle (si elle n’était pas tombée amoureuse de lui dès le début, ça aurait été beaucoup plus facile), puis Donna (enfin, avant Martha en vrai) qui a détruit mon cœur. Doctor Donna, pauvre Donna. J’ai pleuré plus que de raison avec Ten qui aura vu trois compagnons le quitter. Je l’ai vu affronter le Maître, Time Lord comme lui. Il n’était plus seul. Et malgré la peur qu’il m’inspirait (merveilleux John Simm), j’ai voulu croire à un happy end qui n’est jamais venu. Il ne restait plus que lui et moi pour quelques épisodes spéciaux. Mais, je le sentais bien que ce n’était plus comme avant. Je sentais qu’il était en fin de cycle. Je savais qu’il m’abandonnerait bientôt. Et quand l’heure du départ a finalement sonné, mon cœur (qui n’était plus que miettes) a brulé malgré tout. Parce que ce « I don’t want to go », je l’ai vécu de l’intérieur. Une fois de plus, mes joues retrouvaient ce gout salé qu’elles ne connaissaient que trop bien. Et aujourd’hui encore, quand j’entends Vale decem, mes yeux ne peuvent s’empêcher de picoter et mon cœur de se serrer. Pourtant, je l’ai accepté parce que c’était son heure.

Hey, je suis Ten, et je t'ai fais pleuré tant de fois, touours avec une superbe coiffure!

Hey, je suis Ten, et j’ai démoli ton cœur tout en gardant une coiffure impec’.

Comme une fleur, est apparu Eleven. MON docteur. Le vrai cette fois-ci, loin  de l’illusion du premier docteur. Et il n’est pas venu seul : il a amené avec lui Amy qui a ramené avec elle Rory. Je ne pensais pas que je l’aimerai autant. Mais il m’a fait rire, trembler, vibrer. Avec son physique d’alien et son charisme fou, je ne pouvais être que piégée. C’est le premier que j’ai suivi « en temps réel ». Celui avec lequel j’ai élaboré des théories plus folles les unes que les autres. C’est celui qui m’a fait aimer et comprendre River plus que je ne l’aurais espéré. C’est celui qui m’a fait acheter un sonic screwdriver. Avec lui j’ai pleuré plus d’une fois. Mon cœur a encore souffert du départ des Pond qui pourtant vécurent heureux, mais l’ont laissé seul et abimé. Et puis est venue Clara, cette Impossible girl, qui nous a révélé le plus grand secret du Docteur.

MattSmithBetting-thumb-550x333-42063

Tout ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille. Les Pond, compagnons de régénération qui l’abandonne, la révélation du secret, sa toute puissance, River qui semble ne plus pouvoir revenir. Cette impression trop bien connue revenait. La fin du cycle approchait. C’est vrai que les rumeurs allaient dans ce sens depuis quelques temps. Et puis Eleven avait déjà duré bien longtemps. Alors quand l’info est tombée, j’ai été triste bien sûr, mais je savais que c’était la bonne chose à faire. J’aurai voulu quelques épisodes de plus, mais ce ne sera pas le cas. Alors à Noël, probablement dans un dernier « Geronimo ! », je lui dirais au revoir. Dans un torrent de larmes, je présume. Et une pointe d’excitation. Parce que la régénération apporte toujours quelque chose de nouveau et une bonne dose d’espoir.

Je suis Eleven et bientôt je vais te faire chialer ta race!

Je suis Eleven et bientôt je vais bientôt sauter à pieds joints sur ton coeur.  Mais avec un noeud-pap’.

Alors, s’il te plait, ne gâche pas ses merveilleux souvenirs, donne-moi un nouveau docteur aussi beau que les précédents. Honore cet héritage en hommage à ces incarnations qui m’auront tellement bouleversé.

 Affectueusement,

 Mélanie

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Lettre ouverte d’une fangirl à Steven Moffat et aux producteurs de Doctor Who – Où l’auteur crie son amour pour le Docteur.

  1. Mat dit :

    Plus qu’un nouveau doc (oui, je suis très pote avec le doctor who, je l’appelle doc), il faut un second souffle à la série! La saison 7 a été très très moyenne. Heureusement, la « impossible girl » est venu mettre (un peu) de piment pour nous éviter de sombrer dans l’ennui!
    Si cela peut sauver la série, allons-y alonzo pour un nouveau doc!
    Bref wait and see…

    • Haha! dit :

      Il me semblait que depuis que River l’avait ressuscité en utilisant toutes ses régénérations restantes, elle lui avait du même coup permis un sursis d’incarnations. Ce qui nous en ferait 21 et plus 12… ^^ (Mais j’ai ptêt fumé la même herbe que le Moffster)

      • River a bien grillé toutes ses régénérations pour le sauver mais je ne suis pas sure qu’il y ait eu un « transfert  » de quotas de régénérations. D’ailleurs, est-on sûr que le nombre de régénération soit canon?
        Je sais qu’il peut y avoir octroi d’un cycle de régénérations supplémentaires, reste à voir comment ils vont l’intégrer.

    • Je pense qu’avec un peu de recul et en la revoyant en intégralité (et en comparant avec d’autres saisons genre la 1 et la 3 avec qui j’ai été très voire trop indulgente) la 7 n’est pas si mauvaise. Je pense (et là c’est mon avis totalement subjectif évidemment) qu’il y a deux épisodes moyens moyens par demi saison, soit 4 en tout. Pas plus que pour les autres saisons en fait.

  2. Haha! dit :

    Alors… Comment dire? Nous sommes en phase, Mlle. Presque sur tout.
    Quand j’ai commencé Dr Who, je cherchais à regarder Robin Hood (ma première série BBC coup-de-coeur), et suis tombée devant Blink.
    Pour moi, le diagnostic vital était déjà annoncé, quand j’ai commencé la série pour de vrai, en français et en anglais parallèlement (première saison d’un côté, troisième de l’autre), Ten était MON Docteur. Il l’a toujours été. A cause du sexe-à-piles de David, of course.
    Il m’a brisé le coeur, The end of time, the end of ME, ouais! D’abord, j’ai toujours aimé le personnage du Master, bien que torturé, il me semblait compléter le Doc d’une assez belle façon. ce fut donc un double deuil pour moi…
    J’avoue avoir décidé de boycotter Eleven juste parce qu’il ne remplacerais jamais Ten dans mon coeur. Et bien qu’on ne puisse comparer une pomme et une poire, ben…
    Eleven IS the Doctor. Matt Smith est né pour l’incarner, c’est lui, l’excentrique alien qui trouve que tout « is cool ». Il était dit qu’il quitterait le navire pour les 50 ans, aussi, quand ce fut confirmé, je n’étais pas étonnée.

    Mais vraiment, ils ont intérêt à le remplacer par quelqu’un à la hauteur… Comme Jonh Hurt, par exemple. Ce petit coup d’adrénaline à la fin de The name of the Doctor m’aura fait du bien.

    Mais n’oublions pas que « Bowties are cool, Stetsons are cool, Fezzes are cool, Glasses are cool. » Et que tout est « Fantastic, Brilliant », et que « Geronimo! »

  3. shaelara dit :

    bonjour.
    Quand tu enverras cette lettre, tu pourras rajouter mon nom en bas? Je te remercie.
    Au revoir.

    XD blague mise a part, je suis exactement comme toi. J’espère que ca ne sera pas John Hurt, mais apparement non, Moffat aurait dit que c’est un docteur du passé, entre le Huit du film, et le 9 de 2005. Pourtant, avec leur esprit vicieux, je suis plus qu’inquiete.
    Amy et rory gardent pour moi un gout d’amer. N’ayant pas suivi la serie en temps reel avant la saison 7 a peu prés, (rattraper 6 saisons, et suivre d’autres series a coté comme GOT, Glee, Grimm, et avoir une vie sociale, ca a pris du temps) j’ai été spoilée par wikipedia qui m’a annoncé la fin des pond. Du coup, les 5 premiers episode de la saison, j’attendais de voir leur fin. et je m’etais dit que finalement j’avais mal lu et qu’ils ne mourraient pas. Jusqu’a cette putain de tombe qui a brisé mon coeur et mes reves. J’ai peur de Noel maintenant, j’attends l’episode qui va me faire pleurer toute les larmes de mon coeur!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s