The Vampire diaries, ma série « à crocs » du moment…

Un trio de choc…

The Vampire Diaries est une série librement inspirée de romans écrits par une auteure américaine, L. J. Smith, dont le premier a été publié en 1991. Et suite à l’adaptation télévisée, une nouvelle série de romans, cette fois directement adaptée de la série, est sortie cette année. Le show est diffusé aux Etats-Unis depuis 2009, et en France sur différentes chaînes depuis 2010.

D’abord, mini synopsis : Dans la charmante bourgade de Mystic Falls, Elena Gilbert, 17 ans, fait la connaissance de Stefan Salvatore et de son frère, Damon. Elle découvrira leur nature vampirique après quelques épisodes. Ainsi que tous les autres mystères qui entourent la ville, dont l’histoire est liée depuis longtemps à celle des vampires… Je ne vous en dirai pas plus !

Alors j’avoue : au début, j’étais carrément sceptique. Quoi ? Des vampires ? Au lycée ? Qui sortent en plein jour ? Euh, non merci, non, je passe mon chemin ! C’est sûr qu’ayant très mal réagit au phénomène « Touaïlaïtte », de loin, The Vampire Diaries ne me disait rien qui vaille…

Par contre, fans du bel Edward, je vous arrête de suite : pas de polémique, tout le monde n’est pas obligé d’apprécier le bellâtre…

Mais quelques temps après, j’en discute avec une amie (Sam, si tu nous lis ☺), et elle me dit apprécier, avoir le coffret de la saison 1 et tiens, voilà que je me trouve avec le dit objet en ma possession. La première fois que j’ai introduit le DVD dans mon lecteur, je me suis dit « Bon, cocotte, t’as 30 ans, tu nous fais quoi là, un trip de midinette… ? » Cinq épisodes plus tard : rien à faire de ce qu’on dira, j’adore cette série ! Avant cela, le mythe du vampire exploité à la télé ne m’avait plus attiré depuis « Buffy contre les vampires » (aaaah, la trilogie du samedi soir de M6 !). « True Blood » et autre « Moonlight » ne m’avaient pas paru assez distrayantes. J’avoue que moi, je n’aime pas trop me plonger dans une série qui me plombe le moral, ça ne m’empêche pas d’en apprécier la qualité, mais je laisse très vite tomber, dès que je suis plus déprimée après l’épisode qu’avant. Ici, on a les ingrédients parfaits pour passer un bon moment : le trio amoureux, les mystères, les rebondissements, une intrigue qui se tient, et le respect des règles les plus importantes, niveau « mythe du vampire » pour moi (oui, même si les frères Salvatore sortent le jour, z’avez qu’à regarder pour comprendre, na !). A chaque épisode on a minimum un « breath taker » (vous savez, quand vous vous retrouvez tout couillon à faire « ooooooooooooooh, c’est pas vraiiiiiiiiiiiiiiiii ! »), et j’ai avalé les épisodes de la première saison à vitesse grand V.

Parlons quand même un peu des personnages principaux :

Elena (Nina Dobrev), la belle Elena, aimée de tous, mais qui se remet à peine de la perte de ses parents dans un terrible accident de voiture, et qui vit à présent avec sa jeune tante Jenna et son frère cadet Jérémy.

Stefan Salvatore (Paul Wesley), jeune vampire intriguant et séduisant, dont la mine sombre ne présage rien de bon… Là, je joue la carte du mystère, hein…

Damon Salvatore (Ian Somerhalder), frère de Stefan, vampire cynique, le mauvais garçon, quoi. Mais ce ne sont pas juste des mots, hein, des fois il est vraiment, vraiment mauvais ! Mais pas tout le temps…

Je m’arrête là ? Non, parce que quand on lit comme ça les trois premiers persos, on se dit juste « encore une série à l’eau de rose, avec des personnages un peu clichés »… Oui, mais souvent, quand on s’en tient juste à la description d’un personnage, ça fait cliché. Il faut aller au-delà des mots que je vous écris, et voir la série. Elena vous énervera certainement par moment, mais elle a le mérite de ne pas se comporter comme certaines héroïnes, à toujours plonger dans la gueule du loup sans réfléchir, et ça, ça fait plaisir ! Stefan pourrait paraître fade, et agaçant de bonté, mais non, les choses ne sont pas si simples et les révélations faites en fin de première saison vous perfore le « bip ! ». Et Damon qui, j’avoue, est mon personnage préféré pour le moment, n’est pas qu’un simple bad boy au cœur tendre, loin de là. Je me suis vraiment laissée emporter dans l’univers de Mystic Falls. Les histoires prenantes, sont intenses sans pour autant en devenir pesantes et déprimantes. Il n’est pas aussi simple que ça de définir les gentils et les méchants. Humains contre vampires, finalement, vous aurez beaucoup de mal à choisir votre camp… Parfois, même quand vous êtes sûr à 99% que bidule ou machine sont des enfoirés, et ben non ! Même pas ! Mais des fois, bidule ou machine sont des enfoirés, faut pas charrier, non plus !

Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi…

J’aurais pu attendre d’avoir vue la deuxième saison pour vous parler de la série, mais je trouve qu’en faire un article tout de suite c’est mieux. Moi de mon côté, je vais continuer à passer mes soirées à Mystic Falls, et vous, si vous voulez découvrir, allez-y ! Attention, les premiers épisodes pourraient vous paraître un peu longs, mais ça, c’est parce qu’il y a un décor à planter. Et une fois ça fait, vous allez voir comme c’est agréable d’être « breathtaker » à chaque épisode ! Le fait que Ian Somerhalder soit pas mal séduisant ne gâche rien au plaisir ! Mais ce n’est pas seulement une série pour midinette ou ado attardée, la preuve : le Très Cher Homme De Ma Vie (ou TCHDMV) est aussi accro que moi (et pourtant, il s’y connaît en vampire !)!

The Vampire Diaries, coffret de la saison 1 disponible à la vente; saison 2 visible en streaming ; saison 3 :  a débuté aux Etats-Unis le 15 septembre .

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

P.S. : Je regarde mes séries en V.O.S.T.F.R., alors ne me blâmez pas si les VF ne rendent pas bien, hein…

Publicités
Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

14 commentaires pour The Vampire diaries, ma série « à crocs » du moment…

  1. DAAAAAMON!!!!! (Ce message vous était par le comité des messages inutiles des Fangirls de Ian Somerhalder)

  2. Sam dit :

    Et pour renchérir un peu plus Damon dans vos bras c’est encore mieux! 😉

  3. Sam dit :

    Non les filles je l’ai vu la première!!!

  4. Sam dit :

    J’ai aussi une page sur Young Americans sur fb si vous voulez!

  5. Stéphanie dit :

    Accrocs ici aussi et je n’imagine pas une seconde regarder la série en VF, ça doit prendre une tournure cul-cul énorme je pense ! Je dois avouer ne pas toujours supporter le jeu d’actrice de Nina Dobrev mais je me fais une raison…

  6. Fabien dit :

    La saison 4 a commencé en Septembre 2012 aux States. Saisons 1 et 2 vraiment bonnes, saison 3 très moyenne, saison 4 sympa pour le moment !

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s