L’Odyssée de Pi: une immersion totale… [Sortie DVD/Blu-Ray]

L_Odyssee-de-Pi-Affiche-FranceIl y a quelques temps, je vous parlais de L’Histoire de Pi, livre de Yann Martel, formidable conte initiatique, dont Piscine Molitor Patel (Pi) est le héros.

Aujourd’hui sort en salles son adaptation par Ang Lee, celle-là même dont la bande annonce m’avait donné envie de découvrir cette histoire extraordinaire. Je savais que le film serait beau. Après tout, Ang Lee, c’est Tigre et Dragon, Brokeback Mountain… Mais je dois vous avouer que j’étais tout de même très, très, très inquiète. En effet, l’histoire a été écrite d’une manière si particulière, abordant des thèmes telles que les religions, les rapports à soi et aux autres, d’une façon si inédite, si intime par moment, que je me demandais vraiment par quels miracles Ang Lee arriverait à en retranscrire les émotions à l’écran. Et pourtant…

Pour moi qui ai lu le livre, l’adaptation est plus que réussite. Les couleurs chatoyantes dont se paraient les mots que je lisais au fil des pages, Ang Lee a su les faire apparaître à l’écran. Dès les premières images, j’ai été émue de constater à quel point le livre que j’avais « vu dans ma tête » était là, en face de moi, pour de vrai. Les sensations, les couleurs, les odeurs, les gens. Tout y était. Piscine Molitor Patel (interprété par Suraj Sharma jeune, puis par Irrfan Khan adulte), Pi pour les intimes, était tel que je me l’étais représenté. Il faut savoir que j’ai un rapport particulier aux livres, très fort. Généralement, je m’immerge littéralement dans un univers, et ses protagonistes deviennent des « amis », font partie de mon « entourage fictif ». Et de ce point de vue là, l’essence des personnages étaient là. Premier bon point. Life-Of-Pi-flower-thingsDeuxième bon point : Pondichéry. J’étais impatiente d’y mettre les pieds. Un univers merveilleusement chatoyant, dont je me doutais qu’Ang Lee ne pourrait faire que de grandes choses. Et effectivement, on en prend plein les yeux, c’est un véritable bonheur !

Mais bien sûr, le plus important dans l’histoire, c’est la mise en scène du naufrage et de la vie de Pi sur cette barque. Comme lui, on est submergé par la puissance de l’océan, accablés par la peur, l’incertitude. L’immensité de ce monde marin, sa solitude, paradoxalement à la vie animale qui l’entoure (que ce soit le tigre ou les poissons) : chaque étape de son périple nous est parfaitement conté. J’ai même retrouvé les longueurs du livre. Car après tout, être naufragé, seul, sur un bateau, au milieu de nulle part, des fois, c’est long. Et on retrouve cette « respiration » dans le film. Ang Lee aurait pu s’en passer, mais non. J’ai trouvé ça très courageux de sa part. l-odyssee-de-pi-50601d91d70e9Moi qui ne suis pas fan du tout (mais alors pas du tout) de la 3D, j’avoue qu’ici, elle est un vrai plaisir : grâce à elle, on « plonge » dans le film, et j’ai retrouvé l’immersion que j’avais ressentie en lisant le livre. Ce n’est pas une 3D gadget comme dans la plupart des films, c’est un outil utilisé pour servir le film, comme Martin Scorsese l’a fait dans Hugo Cabret.

lifepirichardparker620Le tigre, Richard Parker, est impressionnant. Les confrontations avec Pi sont effrayantes de réalismes. Bien sûr, certaines scènes ont nécessité l’utilisation d’effets spéciaux, mais à aucun moment on est sorti de l’histoire par une utilisation trop grossière de ces derniers.
Alors évidemment, il y a quelques petits défauts. Des ajouts qui ne sont pas dans les livres, des raccourcis par rapport à l’histoire originale… Mais ça n’enlève en rien à la beauté de l’histoire.

Je suis sortie de la salle émue et heureuse. Heureuse d’avoir enfin « vu » Pi et Richard Parker. Émue car, comme en refermant mon livre, je laissais deux personnages incroyables. Je ne peux que vous conseiller d’aller voir L’Odyssée de Pi. Ang Lee a fait un travail impressionnant d’adaptation, et a mis sa maîtrise des images au service d’une incroyable histoire dont la fin, il est sûr, vous laissera sans voix. Alors allez voir le film, et surtout : lisez le livre ! Une histoire qui vous en apprend autant sur vous que sur ses personnages est une histoire à côté de laquelle il ne faut assurément pas passer…1353491147901.cached

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

L’Odyssée de Pi, d’Ang Lee, d’après le livre de Yann Martel, avec Suraj Sharma, Irrfan Khan, Adil Hussain, Rafe Spall, Tabu…

Advertisements
Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour L’Odyssée de Pi: une immersion totale… [Sortie DVD/Blu-Ray]

  1. Lew dit :

    J’ai adoré ce film et ma mère aussi ! 🙂

  2. Allegories dit :

    J’ai lu le livre il y a longtemps, et je n’osai pas aller le voir au cinéma, j’avais peur d’être déçue, mais grâce à toi, je vais me laisser tenter!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s