Warm Bodies: The Loving Dead! [Sortie BR/DVD]

J’avoue que la première fois que j’ai entendu parler de Warm Bodies, je suis restée perplexe. Jugez par vous-même :

L’Histoire: Un mystérieux virus a détruit toute la civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des zombies.
R, un mort-vivant, sauve contre toute attente Julie, une survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons… Une relation étrange va alors se développer entre eux…

 

warm-bodies-posterInterpellant, non ? Je me suis dit : « Mais attends, mais c’est carrément n’importe quoi ! Un zombie ! Amoureux ? Non, mais pffff !! ». Parce que franchement, quand on sort, par exemple, de The Walking Dead, à quel moment on se dit qu’un zombie pourrait éventuellement peut-être avoir des sentiments ? Hein ? Mais voilà : là est la « magie » du cinéma. Warm Bodies, à la base, c’est, comme souvent ces derniers temps, un livre. Isaac Marion, l’auteur, a pris le pari audacieux de nous parler de zombies d’une autre façon. Et grand bien lui en a pris ! Comme sans doute pas mal d’entre vous, à la première évocation d’une histoire entre deux êtres d’une espèce différente, j’ai pensé à Twilight (le mal que cette franchise a fait tout de même !). Et bien rassurez-vous, la qualité de Warm Bodies est bien supérieure. Le principal atout de cette histoire ? Elle ne se prend pas au sérieux. Pas de regards ténébreux, pas d’héroïne mono expressive, R et Julie sont deux ados finalement comme les autres, malgré le contexte particulier. Tout le contraire de Bella etwarm-bodies_13559085442 Edward, ouf ! L’humour, présent tout le long du film, n’empêche pas quelques scènes peu ragoûtantes (après tout, on est chez les zombies). Et ces quelques scènes peu ragoûtantes ne nous empêchent pas non plus de comprendre les tourments de R. Sceptique au début, je me suis laissée guider dans ce monde de zombies différents, et j’ai été séduite par une histoire et des personnages qui tiennent la route. Même les « grands méchants », les « bonies » (brrrrr !) sont bien faits. Le casting est très sympa : Nicholas Hoult (également à l’affiche, dans un tout autre style, de Jack le chasseur de Géants) et Teresa Palmer sont attachants ; John Malkovich, pas commode ; et le « meilleur ami » de R est interprété par un acteur que j’aime beaucoup : Rob Corddry, vu dans le coolissime « Hot Tub Time Machine » !
Pour résumer : Warm Zombies est vraiment un petit film sympa, intelligent et bien fait. Si vous avez aimé Shaun of the Dead, il y a des chances qu’il vous plaise (même si l’un est culte et que l’autre ne le deviendra probablement pas, soyons honnêtes). Moi, un petit zombie comme R, il me croque quand il veut ! « Braiiiiiiiiiiiiiiins ! »WARM BODIES

Rendez-vous sur Hellocoton !
Stéphanie

Warm Bodies, de Jonathan Levine, avec Nicholas Hoult, Teresa Palmer, John Malkovich, Rob Corddry, Analeigh Tipton…

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s