Les Bracelets rouges : histoires d’amitié…

bracelets-rougesEnvie d’une nouvelle série ? De changer un peu de style ? Et bien ce soir, sur Numéro 23, retrouvez Les Bracelets rouges. Vous ne connaissez pas encore ?

L’Histoire : Tout commence avec l’arrivée de Jordi. Il a 14 ans et un cancer du tibia qui l’oblige à se faire amputer d’une jambe. Les médecins l’installent dans la chambre de Léo, qui a traversé la même épreuve et continue de se battre contre un cancer récidiviste. Ils deviennent immédiatement amis et décident de monter une bande. Et comme chacun sait, toute bande qui se respecte a besoin de six membres : le leader, le co-leader (ça c’est eux), le beau gosse, le malin, la fille et l’irremplaçable. La tâche n’est pas facile, mais nos deux héros s’y attellent avec ferveur et rapidement les quatre postes sont pourvus : l’énergique Cristina qui souffre d’anorexie sera la fille ; l’insolent Yanis, emmené d’urgence à l’hôpital après un malaise dans la cour de son école, sera le beau gosse ; l’étrange Toni, victime d’un accident de moto, sera le malin ; et Roc, qui est plongé dans le coma mais qui entend tout, sera l’irremplaçable. Ensemble ils vont s’épauler et s’aider à traverser l’épreuve de leur hospitalisation. Le symbole qui les unit désormais, est le bracelet rouge que les patients doivent porter avant une opération. Il représente leur volonté de se battre, de vivre, et de continuer à expérimenter de nouvelles choses, comme tous les adolescents de leur âge…article_Les-bracelets-rouges-web

Encore une série en milieu hospitalier me direz-vous, que nenni ! On est bien loin de Grey’s Anatomy et compagnie. On ne vit pas du côté des médecins, comme souvent, mais du côté des patients. De jeunes patients courageux auxquels on s’attache, avec lesquels on souffre, mais avec lesquels, surtout, on n’oublie pas que la vie, malgré ses difficultés, nous réservent toujours de précieux moments. Pleine de tendresse, cette série espagnole (et on est loin d’Un, Dos, Tres, ne vous inquiétez pas !), malgré son environnement anxiogène (c’est vrai, quoi, je sais pas vous, mais moi, les hôpitaux…), nous fait espérer, et comme ses jeunes protagonistes, on retrouve le sourire… Vous avez raté le début ? Pas d’inquiétude : les premiers épisodes sont en replay sur Numero23.fr.

Stéphanie

Les Bracelets rouges, d’Albert Espinosa, avec Alex Monner, Joana Vilapuig, Mikel Iglesias, Igor Szpankowski…

Le jeudi à 20h45 sur Numéro 23

Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Les Bracelets rouges : histoires d’amitié…

  1. Mat dit :

    Toujours au taquet les filles! Une bien belle surprise que cette série espagnole, que j’ai également relayée sur mon site. Un beau contre-pied aux séries médicales US! Et la ou c’est fort, c’est que ce n’est jamais larmoyant. La solution de facilité a été évitée, la série n’en fait jamais trop et reste juste. Une belle entrée en matière pour N23 qui prend ses marques! On s’en reparle à la fin de saison pour faire un bilan!

  2. paradis02 dit :

    Bonsoir,
    Je ne connaissais pas du tout cette série, J’ai vu seulement 2 épisodes et j’aimerai bien voir la suite mais impossible de trouver les dvd ou de les télécharger.
    Merci de me dire si vous savez ou les trouver
    Bonne soirée

    • Stéphanie dit :

      Bonjour! Qu’il est rapide notre Geekroniques! Je n’aurais pas plus d’info que lui sur ce sujet. En espérant que ça arrive vite en DVD… (et télécharger c’est mal, même avec le titre en espagnol… *wink,wink*)

  3. geekroniques dit :

    Bonjour,

    Pas encore disponible en vidéo, mais un éditeur français a les droits et je ne désespère pas de voir la saison 1 en DVD cette année !

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s