Pico Bogue : faîtes des gosses !

9782205068153-couv-I400x523BD née en 2008 de l’imagination de Dominique Roque et Alexis Dormal, elle est la digne héritière pour moi de Charly Brown, Mafalda ou en encore en littérature du Petit Nicolas (non, pas la version ciné à pleurer, mais les bouquins de notre enfance !). Beaucoup de touches de Sempé et de Goscinny/Uderzo. Et puis c’est une belle histoire de famille : maman écrit les textes et fiston dessine.

Le monde et le quotidien de Pico, petit garçon de 8/9 ans, sa petite sœur Ana Ana, leurs copains et leur famille. De la recherche du sens de la vie avec une logique enfantine implacable à la franche rigolade de mômes, un monde de poésie, d’humour et de fraîcheur.

Tout m’a tout de suite plu dans ces albums. Le graphisme, le ton, la poésie, les bons mots, c’est un vrai bonheur. Bon ok, je bosse avec les enfants, ça aide sûrement, mais pas que. Le fait de passer par un enfant pour mettre le doigt partout où il faut, pour découvrir le monde des grands et le gratouiller un peu, nous renvoie nous-même à nos propres réflexions sur l’absurdité des choses. Courtes ou plus longues, les planche s’enchaînent, laissant souvent un ange passer après la chute…Un ange ou un petit diable. Des relations frère/sœur, au rapport de force avec les parents, la tendresse des échanges avec les grands-parents, toute la famille est passée au scanner de cet œil souvent impitoyable, parfois empreint d’un amour immense pour les siens. Et comme il s’agit d’un petit garçon, c’est avec une maladresse au combien touchante qu’il aime avec beaucoup d’innocence. Son regard sur sa maman est génial, teinté de test et d’admiration sans faille.

sans-titre

Les relations avec les copains ne sont pas en reste. J’y retrouve ceux que j’avais moi petite avec mes copains d’école. Peut-être pas si étonnant vu qu’Alexis Dormal est né en 1977. Il y mêle subtilement les préoccupations des gosses de maintenant avec nos émerveillements beaucoup moins blasés d’enfant des années « 80 ». Et les thèmes vont de la simple bagarre qui dégénère à la place de l’Homme sur Terre. Vaste sujet duquel découlent des théories philosophiques pas si foireuses que ça au final.

hdoeine

Si la magie et l’humour des mots de Dominique Roque fonctionnent si bien, c’est qu’ils sont accompagnés d’un coup de crayon qui colle parfaitement au propos. Les personnages crient, bougent, chahutent, ne font rien, pensent, regardent les nuages, tout est percevable. Comme une célèbre marque de fringues pour enfants, voilà de la BD faîtes pour résister aux jeux des enfants. D’une bagarre échevelée à une course de vitesse en passant par un câlin tendre, c’est du pur bonheur. Et plus d’une fois, vous vous retrouverez à la place du père ou de la mère, à ramasser votre mâchoire après un bon clouage de bec en bonne et due forme.

Si vous êtes téméraires (et que vous aimez vos enfants), n’hésitez pas à leur confier ces albums à partir de 8 ans. Bien sûr, vous risquez d’y laisser un peu de votre autorité de parents au détour d’un dîner, mais vous en ferez aussi des esprits aiguisés, se réjouissant de la vie et libre penseur !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Roseline
Pico Bogue, de Dominique Roque et Alexis Dormal, Editions Dargaud, 5 Tomes parus.

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s