Les Misérables: retour sur une adaptation musicale…[Sortie DVD/Blu-Ray]

Quand le trailer est sorti, Mélanie exprimait quelques réserves sur le casting. Aujourd’hui ce film tant attendu sort et deux de vos Cupackeuses-Bastonneuses ont pu le voir en avant-première. Alors, déçue, pas déçue ?

Retour sur un phénomène mondial…LES-MISERABLES

Si le succès de la comédie musicale s’est d’abord fait à Londres, « Les Mis’ » est à l’origine une comédie musicale française d’Alain Boublil and Jean-Marc Natel. Échec en France, elle a été pourtant remarquée par Trevor Nunn and John Caird qui en ont signé l’adaptation anglaise produite par Cameron Mackintosh.

Initialement, la comédie musicale des Misérables a quelques faiblesses, tout comme le roman éponyme. Musiques redondantes sans pour autant être des thèmes de personnages pour le musical, invraisemblances et grosses ficelles de l’intrigue pour le livre. Sans compter sur les ellipses du musical…

Comment Tom Hopper s’en est-il sorti face à ce défi énorme et à l’attente des fans ?

Les Misérables, à la base, je les ai découvert en dessins animés ! Oui, je sais, mais c’est une approche comme une autre ! Du coup, je me suis retrouvée à lire cette œuvre de Victor Hugo à même pas 10 ans. Ce qui était bien trop tôt pour moi. Ce qui m’en a largement dégoûté… Du coup, Les Misérables, je suis passée à côté pendant longtemps. Et puis… Et puis Tom Hopper est arrivé. Avec ce film, apparemment très attendu, et tout le ramdam fait autour, j’ai commencé à m’y intéresser, un peu. J’ai donc décidé d’aller voir le musical lors de mon prochain passage à Londres (et oui, je vous en parlerai aussi, mais rapidement : on va pas faire l’année sur Les Miz’ quand même !) et me suis mise à écouter en boucle les chansons. Que j’ai adoré. Alors j’ai mes préférées : I Dreamed a Dream, bien sûr, Lovely Ladies, mais surtout la Confrontation (entre Javert et Valjean). Je trouve que cette chanson résume très bien la complexité des personnages et de leur relation destructrice. Je me suis laissé envoûter par les chansons, et me suis donc à mon tour mise à attendre avec impatience le film…movies_les_miserables_still_1

Les premiers échos, pas très positifs il faut dire, ne m’ont pas fait peur. Et puis… Et puis (encore une fois) Tom Hopper est arrivé.

Je vais vous dire tout de suite ce que je n’ai pas aimé : sa réalisation. Je n’ai pas compris sa folie des gros plans (sans doute pour faire contrepoids avec la vue globale que l’on peut avoir quand on va voir le Musical) : Tom, c’était une mauvaise idée. Si, si, j’t’assure ! J’étais, malheureusement, par moments sortie de l’histoire par ces choix de cadrages hasardeux. Apparemment, Tom n’a pas de trépieds pour poser sa caméra. Et c’est embêtant. Autre « petit » détail qui nous gêne assez rapidement : dès les premières minutes, on sait que Russel Crowe ne va pas être à la hauteur vocalement. Et c’est quand même dommage, pour une comédie musicale. Et si seulement ce n’était que vocalement ! Il montre ici que son talent d’acteur est plus que limité avec uniquement deux expressions (et encore la deuxième est une variation de la première). Soyons honnêtes, ce n’est pas uniquement sa faute. On a l’impression que Hopper est passé complètement à côté du personnage de Javert, qu’il n’en a pas saisi l’essence. Javert est sûr de lui, confiant en son jugement: on ne peut être que bon ou mauvais et quand on a choisi sa voie, impossible d’en changer. Hopper a tenté d’en faire un personnage sur le fil (dans sa mise en scène, pas dans le jeu de Russell Crowe malheureusement). Quel dommage, car il s’agit là d’un des plus beaux personnages du roman !helena-bonham-carter-sacha-baron-cohen-les-miserables-photo

Et encore un petit détail chiffonnant : l’ordre des chansons n’est pas le même que dans mon album, et croyez-moi, c’est perturbant. Après, certaines inversions sont plutôt cohérentes. Sans compter sur les passages chantés rajoutés, souvent avec beaucoup de maladresse. C’est simple, en voyant le film, vous vous sentez mal-à-l’aise lors d’un passage chanté/parlé ? Vous avez de très fortes chances que ce soit un passage rajouté. Notons tout de même l’ajout d’une très jolie chanson pour Hugh Jackman.

Pour résumer : ce qui m’a gêné dans ce film, c’est ça. Plein de petits détails, de petits moments où on est sorti de l’histoire, et c’est tellement dommage… Tom Hopper, franchement, t’as abusé. Bon. Mais alors, j’ai aimé ou j’ai pas aimé ?

les_miserables_anne_hathaway

Anne Hathaway en Fantine: le casting parfait!

Et bien oui. J’ai aimé. Aussi bizarre que cela puisse paraître, en dépit de tous ces défauts, de Russel Crowe (qu’en général je n’aime pas, je voulais lui donner sa chance, mais ce ne sera pas encore pour cette fois-ci), et de quelques longueurs, moi, la néophyte des Misérables, j’ai aimé.

J’ai aimé être emportée dans cette grande fresque qui, tout de même, faisait à la base partie de notre patrimoine culturel. La (re)découvrir sur grand écran, avec ces musiques (que moi j’aime), c’était vraiment un moment de plaisir. Hugh Jackman m’a séduite (il y a bien longtemps, alors peut-être que ça ne compte pas !). Mais surtout : Anne Hathaway. Une sublime Fantine, poignante, déchirante, émouvante. Elle m’a fait pleurer. Et moi ce que j’aime avant tout, c’est quand un film me fend le cœur !

Éponine, poignante Samantha Barks!

Éponine, poignante Samantha Barks!

Éponine (Samantha Barks) est mon autre personnage préféré, elle m’a également arrachée pas mal de larmes. Mais je n’ai pas fait que pleurer pendant Les Misérables, quand même ! J’ai également passé un très bon moment en compagnie des horribles époux Thénardier. Interprétés avec malice par Sacha Baron Cohen et Helen Bonham Carter, les Thénardier sont la « respiration » du film. Ils sont bien plus « loufoques » et « grotesques » qu’attendus, mais ça fait du bien !

Et moi qui aime pleurer toutes les larmes de mon corps devant un film, avec le final, j’ai été largement servie ! Donc oui. Je peux dire sans honte que j’ai passé un bon moment devant Les Misérables et que, malgré ses imperfections, ce film m’a séduite ! Et je suis d’autant plus impatiente maintenant de voir le Musical à Londres !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie et Mélanie (oui, on a fusionné pour l’occasion!)

Les Misérables, de Tom Hopper, avec Hugh Jackman, Anne Hathaway, Russel Crowe, Samantha Barks, Eddie Redmayne, Sacha Baron Cohen, Helena Bonham Carter

Actuellement dans les salles

Publicités
Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Les Misérables: retour sur une adaptation musicale…[Sortie DVD/Blu-Ray]

  1. melonaujambon dit :

    La bande-annonce semble montrer des passages parlés, est-ce le cas dans le film ? J’ai lu une (très mauvaise) critique sur un autre blog qui soulevait que non, et que cela faisait pas mal de longueurs dans le film. En tous cas, ça fait plaisir de voir une critique plus nuancée, moi qui attends ce film depuis Juillet !

    • Stéphanie dit :

      Non, pas de passages parlés, que des « parlés-chantés »… Et oui, du coup, ça fait un peu long. J’ai moi même vu pas mal d’avis négatifs avant de le voir, et j’avais un peu peur. Mais malgré tout, j’ai été touchée, du coup, les points négatifs ne comptent plus tant que ça… 😉 J’ai été pas mal choquée aussi de tous ces vilains avis, pour un film dont on sait l’attente qu’il génère chez pas mal de gens, c’est un peu nul de « pourrir le groove » de tout le monde quand on l’a vu avant… J’espère que tu l’aimeras et passeras un bon moment, mais que ce soit le cas ou pas, vient nous le dire (ici ou sur FB) ! ^^

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s