Black Sheep: saute-mouton mortel!

black_sheep_2007,6Séance de rattrapage spéciale aujourd’hui, avec une « comédie d’horreur » déjantée néo-zélandaise, qui ne manque ni de sang ni d’humour, Black Sheep. Oui. Sheep = mouton. Je vous parle donc aujourd’hui d’un film d’horreur dont les vilaines créatures sont incarnées par des moutons. Et pas n’importe lesquels…

L’Histoire : Henry (Nathan Meister), citadin phobique des moutons, décide de suivre les conseils de sa thérapeute en retournant à la ferme familiale pour vendre ses parts à son frère aîné, sans se douter des expériences génétiques qui y sont menées sur les moutons.
Au même moment, des activistes écologiques, au courant de ces pratiques, libèrent un agneau mutant du laboratoire secret. Le fléau va très vite se répandre et transformer tous les moutons en prédateurs très, très méchants…

Alors à première vue, on se demande « mais qu’est-ce c’est qu’c’ bazaaaaaar ? ». Et bien c’est un gros, gros, gros délire bien délirant. N’empêche, le réalisateur, Jonathan King (producteur délégué entre autre sur Lincoln et Contagion), s’en est donné à cœur joie. Je ne savais pas très bien où je mettais les pieds, la bande annonce m’avait tapé dans l’œil, et je me suis dit : why not ? Jugez par vous-même…

Intriguant, pas vrai ? Alors contrairement à ce qu’on pourrait penser, ce n’est pas qu’une grosse farce. On rigole bien, c’est sûr, mais on se surprend à avoir peur de ces supers moutons de l’enfer, qui ne sont vraiment, mais alors vraiment pas sympas avec les humains. Le message « attention la science c’est dangereux » n’a rien de moralisateur et est simplement prétexte à un bon film d’horreur. On m’aurait dit « un jour, tu vas flipper ta race des moutons », ben.. Ben je l’aurais cru, parce que moi, les animaux de la ferme, je ne leur fais pas confiance ! Mais à ce point-là ! black-sheep-black-sheep-19-03-2008-29-03-2007-6-gLe casting est également réussi. On compatit au sort du pauvre Henry, dont la peur des moutons le marginalise dans son environnement familial. Après tout, on aurait plutôt tendance à se moquer de quelqu’un qui a peur des moutons, non ? Et finalement, on se retrouve à partager cette peur peu commune. Les effets spéciaux sont « à l’ancienne », un petit côté bout de ficelle, mais chaleureux, qui n’enlève rien à la terreur que nous inspire ces sales bêtes. On tombe vraiment dans un film sympa, qui, par certains abords, m’a fait penser au Braindead de Peter Jackson. Y aurait-il une « patte » néo-zélandaise ? Quand on voit ces films-là en tout cas, on l’espère !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Stéphanie
Black Sheep (2006), de Jonathan King, avec Nathan Meister, Peter Feeney, Tammy Davis, Danielle Mason…

Disponible en DVD/Blu-Rayblack-sheep-black-sheep-19-03-2008-29-03-2007-7-g

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Black Sheep: saute-mouton mortel!

  1. Cenwen dit :

    Lol ! mais euh !😛

    Comme si je n’avais pas assez à faire avec les zombies, va falloir aussi faire gaffe aux moutons ! Je ne suis pas sortie de l’auberge😉

    Merci pour la découverte ! Je mets en tête de liste de mes visionnages !

    Bonne semaine🙂

    Bisous ♥

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s