The Expendables 2: Ils reviennent, et ILS SONT PAS CONTENTS!

J’ai eu la chance d’assister à l’avant-première de The Expendables 2 au Grand Rex, le jeudi 9 août, en présence des acteurs. Lesquels ? Stallone, Schwarzie, Lundgren, Vandamme et Jason Statham. Donc autant vous dire que moi qui ai grandi avec leurs films (sauf Statham, hein), j’étais dans un état pas possible….

JCVD is back! YEAH!

Oui, oui, oui : quand leurs voitures ont commencé à arriver, j’ai crié. Les voir arriver un à un, c’était juste trop pour la gosse en moi… Et quand le dernier d’entre eux fit enfin son apparition, chuis un peu partie en cacahuète dans ma tête… STALLONE, quoi !!! Rocky, Rambo !! Comme on dit, « la salle était en délire », les gens (une majorité de mecs, mais y avait quand même des gonzesses !) hurlaient, tapaient des pieds, des mains. En gros : on était tous contents. De les voir arriver sur scène, à quelques mètres de moi c’était… Le rêve. Je sais, ça peut paraître un peu con, mais Terminator me faisait flipper gamine, Rocky me faisait pleurer, Vandamme je le trouvais « kro beau et kro fort », Lundgren c’était l’éternel Russe démoniaque, et Jason Statham (que je découvrais donc)… Ben Jason, il est bien charmant en fait ! Aaaah, le charme british !

Bonjour Jason. Tu m’appelles QUAND TU VEUX. Bisous.

Voilà rapidement pour l’avant. Retranscrire ici tout ce que j’ai ressenti en voyant en face de moi les stars de ma jeunesse n’apporterait sans doute pas grand-chose… Mais je ne pensais pas que je serais aussi émue de les voir… Mais c’est des légendes, quoi… Bref… J’arrête, promis je vous parle du film !

Alors peut-être que mon jugement a été biaisé par le fait de voir les acteurs, d’être dans une salle remplie de fous de films d’actions, qui réagissaient à chaque grosse castagne. Voir le film dans ces conditions-là, c’est juste un régal, entre les « Ooooooooh ! », les « Aïe, aïe, aïe, aïe, aïe ! » et autres onomatopées élaborées, autant vous dire que j’étais sur mon petit nuage… (oui, souvenez-vous : j’aime partager !).

Donc. THE movie.

Synopsis : Les Expendables sont de retour, et cette fois, la mission les touche de très près… 
Lorsque Mr. Church engage Barney Ross, Lee Christmas, Yin Yang, Gunnar Jensen, Toll Road et Hale Caesar l’opération semble facile. Mais quand les choses tournent mal, les Expendables jurent de se venger. Bien qu’en territoire hostile et donnés perdants, ils vont semer le chaos chez leurs adversaires, et se retrouver à tenter de déjouer une menace inattendue – cinq tonnes de plutonium capables de modifier l’équilibre des forces mondiales. Cette guerre-là n’est pourtant rien comparée à ce qu’ils vont faire subir à leur ennemi…

Première chose : je n’ai pas vu le premier opus. Il ne m’attirait pas plus que ça, et les échos que j’en ai eu me confortait dans mon choix. J’y suis allée sans a priori, me disant que j’allais passer un bon moment avec des « boums-boums » partout. Et bien j’ai eu tort. Je n’ai pas passé un bon moment, j’ai, pardonnez-moi l’expression, « surkiffé ma race ». Non, vous ne serez pas transporté pas le scénario (qui est bon, pas top, mais sympa), la réalisation vous paraîtra peut-être un peu brouillonne par moments, les tentatives de « moments-émotions » ne sont peut-être pas totalement réussies… Mais vous savez quoi ? J’en ai absolument rien eu à faire ! Dès les premiers instants, on sait que ça va péter dans tous les coins : des explosions partout, de l’hémoglobine à gogo, c’est bon on sait où on est. Les vieux briscards que sont les compagnons de Barney Ross (Stallone) nous sortent de bonnes vieilles grosses répliques qui claquent et qui font plaisir. On est sûr de passer 1h45 de folie, de beignes, de boums, de gros bras… Je ne me suis pas autant amusé devant un film de ce genre depuis la grande époque : Piège de cristal, Terminator, Kick Boxer… Vous avez kiffé devant ces films ? Les héros musclés de notre jeunesse vous manquent ? Et ben ils sont tous là ! A faire ce qu’ils savent si bien faire : plaisir à leur public en cassant du vilain…

Et on retrouve les mêmes rouages scénaristiques des films d’action des années 80-90 : le méchant qui veut voler du plutonium pour se faire de l’argent, MWAHAHA ! Vous vous souvenez quand même qu’on en entendait vachement parler du plutonium quand on était petits, tous les méchants de la terre voulaient du plutonium ! Et puis pouf ! Plus de plutonium. Alors ouais, le scénario est un peu facile, mais moi je trouve que le job est fait.

Les acteurs on les connaît, je ne vais pas vous faire une analyse de leur jeu, vous le connaissez. De les voir jouer l’auto-dérision à ce point là, à coups de répliques cultes, de clins d’oeils, de références ciné (que vous comprendrez si vous avez grandi avec eux… et même sans !), c’est un pur bonheur ! Ce film m’a permit de découvrir Jason Statham, que je ne connaissais absolument pas. J’avais entendu parler de lui, hein, je vis pas dans une grotte, mais je ne m’étais pas penchée plus que ça sur le bonhomme… Bon. Maintenant que je l’ai vu en costard, je songe sincèrement à m’intéresser à son… sa filmographie, pardon. Chacun d’entre eux est super bien utilisé, chaque apparition est un kif ultime… Je ne vous raconte pas l’état de la salle… Si : les gens étaient fous. FOUS. Et moi aussi. Quand au petit nouveau, Liam Hemsworth (petit frère de Chris « Thor » Hemsworth), je n’ai qu’une chose à dire : OIJFKLHWKUGJCHBHJBSQKJWDGH. En langage courant, ça veut dire : OH. MON. DIEU. YUMMY. YUMMY. Yummy.

Liam, oh, Liam…❤

Autre « détail » : Chuck Norris. Voilà. Je n’en dirais pas plus. Un peu quand même : kifkifkifkifkifkifkifkifkifkif (l’idée principale ? J’ai kiffé !).

Voilà, pour résumer : Expendables 2, c’est une tuerie. Si vous avez de l’humour, du second degrés (et du troisième aussi), que vous êtes nostalgiques de tous ces costauds qu’on aimait tant regarder petits, allez-y, vous passerez un bon moment. Si vous êtes trop sérieux pour comprendre que même si on aime la grande cuisine, un MacDo des fois ça fait bien plaisir, passez votre chemin. Moi je sais que j’y retournerai, parce que le voir en français, avec LES voix, je pense que je vais pas m’en remettre…

Yippee ki-yay…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

The Expendables 2, de Simon West, avec Sylvester Stallone, Arnold Schwarzenegger, Bruce Willis, Jet Li, Jean-Claude Vandamme, Dolph Lundgren, Jason Statham, Chuck Norris, Liam Hemsworth…

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour The Expendables 2: Ils reviennent, et ILS SONT PAS CONTENTS!

  1. bigreblog dit :

    OMG. JC, Le Belge par excellence. On en est fiers, de notre philosophe qui fout des mandales en veux-tu en voilà.

    Je vais le voir samedi, et je sens que comme toi, je vais surkiffer.

    Petit conseil: les Transporteurs, ça fait crier aussi. Et donc, un Jason en costard, rrrrrr… ^^

    • Stéphanie dit :

      Du coup, je me laisserais peut-être tenter par le Transporteur…😉
      Amuse-toi bien, moi j’y allais pas plus que convaincue que ça, pensant juste voir un gros film de brutes, et en fait, je me suis éclatée comme c’est pas permis! Je vais sans doute y retourner, parce que comme j’ai dit, les voix françaises, quand même, j’ai grandi avec! En espérant que les blagues aient été bien traduites…

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s