Tonnerre sous les Tropiques: un coup de chaud bien sympa!

La première fois que j’ai entendu parler de Tonnerre sous les Tropiques, j’avoue, je l’ai bêtement laissé passer. Il avait suffit que j’entende vaguement que Ben Stiller avait quelque chose à y voir pour me dissuader. Mais depuis : j’ai redécouvert Ben Stiller. Et Ben Stiller, je l’aime. La majorité de ces films me font rire et surtout je trouve que c’est un bon acteur, un bon réalisateur, un mec intelligent qui tente beaucoup de choses. Voilà, ôde à Ben Stiller finie, passons au film !

L’Histoire: Un casting d’enfer pour un voyage… au bout de l’enfer ! En tête d’affiche : Tugg Speedman (Ben Stiller), la star du film d’action, en chute libre depuis ses trois derniers navets. A ses côtés : Jeff Portnoy (Jack Black), spécialiste des comédies (très) bas de gamme, avide de prouver ses qualités de comédien ; Kirk Lazarus (Robert Downey Junior), acteur « Méthode » multi-recompensé et 100 % givré ; Chino (Brandon Jackson), superstar rap et fan d’Al Pacino ; et Kevin Sandusky (Jay Baruchel, vu notamment dans L’Apprenti sorcier, et récemment dans Cosmopolis), le fringant petit jeune tout heureux de faire partie de la bande. Cinq égos surdimensionnés au service du « plus grand film de guerre de tous les temps ». Sur le papier, ça se tient (ou presque), mais sur le tournage tout dérape : les caprices des stars et l’incapacité du réalisateur, Damien Cockburn (Steve Coogan), font grimper les frais à une allure vertigineuse, au point que le studio décide de tout arrêter… C’est alors que Damien a l’idée « géniale » d’entraîner sa petite troupe au coeur du Triangle d’Or pour une expérience de « cinéma-vérité » d’un genre inédit. Mortel…

Et voilà donc le décor planté ! Petite cerise sur le gâteau : la critique du système hollywoodien commence « avant » le film. Nous avons droit à des bandes-annonces inratables. Le film d’action à suites ; la comédie bien grasse à basse de prout, le « film d’auteur »… Bref, on sait rapidement à quelle sauce on va être mangé !

Chaque détail, chaque personnage, sera dans la même veine : combien de rappeurs se sont mis au ciné ? Combien d’acteurs de ciné d’action ont essayé de passer à autre chose ? … Un film parodique à gros budget qui parodie les films à gros budgets ? On pourrait croire que le serpent se mort la queue, qu’à vouloir trop en faire, trop en montrer, Ben Stiller perd son âme et tombe dans le piège qu’il dénonce… Mais pas du tout ! La galerie de personnages est impressionnante : de Kirk Lazarus (épatant Robert Downey Junior), acteur imbu de lui-même, débordant de talent et d’auto-suffisance qui subit une opération pour devenir noir ; à Les Grossman (LES GROSSMAN, les mecs ! LES !), on est saisi par la justesse et le recul dont Ben Stiller fait preuve pour décrire l’univers dans lequel il évolue. Et ce, sans cracher dans la soupe !

La performance de Robert Downey Junior (que j’aime d’amour depuis mes 8 ans, donc je suis probablement incapable de faire preuve d’objectivité !) est vraiment hilarante. J’avoue que c’est ce que je préfère dans le film. Il est parfait dans son rôle, et son binôme avec Ben Stiller marche à merveille. Ce dernier, acteur « gros bras » en perte de vitesse est effarant de bêtise, mais sait être touchant parfois.

Alors laissez-vous emporter par cette comédie déjantée, qui vaut son pesant de cacahuètes, ne serait-ce que pour le magnifique personnage de Les Grossman. Depuis le temps, vous savez sans doute qui l’interprète, mais moi à l’époque, je l’ai découvert au générique de fin. J’en suis tombée de mon canapé. Si jamais vous êtes passé à côté de l’info, regardez-le sans chercher. Normalement, ça devrait vous plaire… Allez, rendez-vous sous les Tropiques : vous ne le regretterez pas !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

Tonnerre sous les Tropiques, de Ben Stiller, avec Ben Stiller, Robert Downey Junior, Jack Black, Brandon Jackson…

Disponible en DVD/Blu-Ray

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Tonnerre sous les Tropiques: un coup de chaud bien sympa!

  1. yeles dit :

    I’ve been a bad bad boy father…
    Stiller, Black, Downey Jr et Coogan… voilà, sur le papier, ça suffisait à me faire aller au cinéma. Ce film est franchement une énorme barre de rigolade. Une petite mention pour l’agent de Tugg qui est assez énorme.
    RDJ cabotine à mort mais ça, c’est tellement ça. Oh, à l’époque de la promo, les trois kékés avaient fait une apparition télé à American Idol, une vraie perle, trouvable facilement sur Youtube😉

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s