Les studios Warner : The making of Harry Potter à Londres.

Wahoooooooo! Allez-y!! Je pourrais m’arrêter là. Et là d’ailleurs, je suis dans le bus qui me ramène à Londres. Encore toute émerveillée, des étoiles plein les yeux, des frissons, et tout et tout ! Je me ressaisis et je commence par le début.

A la fin du tournage de la deuxième partie Des Reliques de la Mort (2011), la Warner Bross Company s’est dit que ce serait une bonne idée (lucrative, mais pas que ;)) d’ouvrir au printemps 2012 des studios retraçant cette aventure cinématographique de 10 ans, avec laquelle beaucoup d’entre nous ont grandi, appris et rêvé. Et ce fut une magnifique claque !

Commençons par les conseils pratiques. C’est à deux heures de Londres en bus (pas en kilomètres, mais en bouchons 😉 ), au milieu de la cambrousse, alors passez par les bus prévus par la Warner (ou votre voiture de location), c’est une bonne idée. Tout est prévu sur le site avec réservation obligatoire, of course (1 mois et demi à l’avance au plus tard). Pour une personne, comptez 66 euros, incluant l’aller/retour et l’entrée aux studios. Le départ est près de Victoria Station, en plein cœur de Londres. Y allant l’automne, nous avons choisi le dernier horaire de la journée qui fait partir à 14 heures. Riche idée (sans le savoir à la base) car la visite des studios s’est donc faîte entre 16h et 19h15 : beaucoup moins de monde et surtout les décors extérieurs de nuit, illuminés magnifiquement, une tuerie ! Vous vous dîtes peut-être que trois heures c’est long. Je ne les ai pas vues passer. Il y a en quantité et en qualité, croyez-moi. Une richesse incroyable de détails.

Rien que l’introduction dans une salle de cinéma, pour mieux passer derrière l’écran et les portes de la salle de banquet de Poudlard est comme dans un rêve. Vous êtes plongé au cœur de vos souvenirs et de vos émotions. Et d’un décor à l’autre, vous découvrez costumes, accessoires et astuces de tournages : plafonds magiques, chandelles volantes, automates…D’un bricolage qui peut paraître artisanal à des effets spéciaux très techniques, le tout a été combiné pour obtenir rien de mieux que la Magie. Une pensée à Georges Méliès au passage…

Le plaisir réside aussi dans le fait que l’on peut s’approcher de très près des objets et intégrer les pièces sans cohue. Beaucoup d’employés, extrêmement chaleureux et attentifs, certains très blagueurs : ah l’humour anglais inégalable !

A aucun moment le bonheur d’être là ne retombe, allant de surprises en nostalgie. Evidemment bien connaître les livres et les films sont vraiment indispensable. Réfractaires ou néophytes, passez votre chemin. Ce n’est vraiment pas un bon moyen de pénétrer l’univers d’Harry.

Petit (énorme !!) intermède extérieur. Et là, c’est des bouts de Privet Drive et des Magicobus entiers qui vous attendent. C’est le moment aussi d’une bonne Bière Au Beurre, expérience gustative très originale. Point d’alcool dans tout ça, les enfants peuvent en boire aussi. Débat entre nous : 1 pour/1 contre. N’écoutez que ma voix : c’est bon !! 😉

Et de repartir de plus belle en intérieur, avec tout le bestiaire (je n’ai pas mieux comme mot) des diverses créatures fantastiques et /ou monstrueuses qui ont jalonné la vie de Poudlard. Vous faîtes aussi un saut par le Chemin de Traverse. N’oubliez pas de ramasser votre mâchoire, ça fait désordre sinon. Et la fin en apothéose avec les plans, maquettes, concepts art et autre travaux préparatoires qui présentent toute la richesse de l’univers de J.k. Rowling porté à l’écran. C’est colossal ! Oui, je suis vraiment enthousiaste et vous m’auriez vu tout à l’heure, je devais étinceler de bonheur.

Quant aux deux dernières salles, elles sont à tomber. Que ce soit le visuel ou l’émotion qu’elles procurent, c’est splendide ! Une gigantesque maquette de Poudlard et de son environnement à l’éclairage changeant (de la nuit au jour) et l’échoppe d’Ollivander avec un hommage à tous ceux qui ont participé au projet Harry Potter vous attendent. Je vous laisse deviner la nature de cet hommage…

Je suis un peu déçue par la boutique souvenir que je ne trouve pas à la hauteur du reste, mais c’est un détail minime qu’on oublie bien vite. Je referme là ma carte de maraudeur.

Nox !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Roseline

Warner Bros studio: The making of Harry potter

Publicités
Cet article, publié dans Voyages, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Les studios Warner : The making of Harry Potter à Londres.

  1. yeles dit :

    Je dois dire que je suis un tout petit peu jalouse là tout de suite. Déjà, j’avais envie d’y aller..; mais alors maintenant, je crève d’envie d’y être. Merci pour la visite 😉

  2. Haha! dit :

    Je vais à Londres en été, je crois bien que je vais réserver… HP, c’est toute mon enfance, et je risque de franchement défaillir si on m’approche d’un truc ayant été tripoté par Alan Rickman ou David Thewlis, mais il faut que je le fasse!

    Merci de m’avoir donné l’idée, et yummy pour la Butterbeer!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s