Julie Gallibert – C’est arrivé près de chez elle

J’aime bien le théâtre de Dix heures. Déjà, parce que c’est une salle très sympa avec un joli décor et une ambiance particulière. Et puis, on y trouve de jolies perles, jeunes comiques à qui on donne leur chance. C’est le cas de Julie Gallibert qui occupe le créneau pas facile du lundi soir 19 heures. Pourtant, ce lundi, la salle était pleine…

Julie Gallibert est une jeune comique qui vient de l’improvisation théâtrale et ça se voit. Elle a ce dynamisme et cet esprit créatif propres aux improvisateurs, qui lorsqu’il n’est pas cadré peut paraître un peu brouillon. Heureusement, Julie, cadrée, elle l’est.

Elle utilise son talent pour nous plonger dans son univers : son immeuble où se croisent des femmes de tout âge au caractère bien trempé. Ses personnages, Julie Gallibert les habite. Pas toujours avec la même intensité mais avec une sincérité réelle. Si j’ai trouvé le personnage de Madame Bateau, médecin de son état, un peu léger, les autres personnages m’ont totalement emporté. Mention toute particulière pour Lilou, qui non seulement m’a fait hurler de rire mais m’a aussi touchée avec la poésie de son âge.

A l’heure où le stand-up et le bon mot, voire le cassage facile, font office de norme, Julie sort du lot en nous racontant une histoire à travers ces bribes de vies. Je suis sortie de la salle avec la sensation d’avoir vu une pièce de théâtre même si tous les personnages étaient incarnés par la même actrice. Plutôt que de chercher la vanne, Julie privilégie le visuel et l’incarnation des personnages. Le mime, encore une technique essentielle pour les improvisateurs, joue un rôle essentiel au cœur de son spectacle, permettant d’affiner son univers et d’incarner totalement ses personnages.

Résultat: on rit d’un rire franc et universel. Deux petites filles étaient dans la salle et elles ont pu profiter du spectacle comme tous les adultes. Là où Julie Gallibert excelle tout particulièrement, c’est dans ses interactions avec le public. Difficile de vous en dire plus sans trop vous en révéler sur le spectacle, mais ces moments sont fondamentalement drôles, en plus de créer un lien avec le public. Là où parfois ça me met mal à l’aise d’être interpellée par les comédiens, ici j’ai trouvé ça vraiment bon enfant.

Et puis, Julie est valorisée par une excellente mise en scène (faite par Matthieu Yakovleff) et un décor innovant à la fois simple et esthétique, avec comme élément central une bête caisse qui nous rappelle comment un simple carton pouvait devenir le plus grand des châteaux quand nous étions enfants.

Alors si vous aussi vous avez envie de découvrir une artiste pleine d’énergie, sincère, drôle et qui en plus fait du beatbox, un seul rendez-vous : le théâtre de Dix heures tous les lundis jusqu’au 17 décembre à 19 heures.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mélanie

Julie Gallibert – C’est arrivé près de chez elle

Tous les lundis jusqu’au 17 décembre 19 heures
Théâtre de Dix heures

Cet article, publié dans Loisirs, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s