[Charly’s stories] : Tout m’énerve !!!!

De toute façon aujourd’hui : TOUT M’ENERVE. Alors j’ai pas envie de vous faire rire, je vais juste pousser mon coup de gueule du jour !

Ca partait mal ce matin déjà. Au moment où je ferme les yeux, le réveil qui sonne.Enfin quand je dis le réveil,  je devrai dire LES réveils. Je suis prévoyante : les deux alarmes (buzzer) du radio-réveil vont se déclencher toutes les neufs minutes, le portable aura démarré le ballet 5 petites minutes avant, mais lui sonne toute les 12 minutes, et évidement la télé se déclenche en dernier, 15 minutes après le premier buzzer. Le programme de ce soir : au bout de combien de temps tout sonne en même temps.

En ce moment, le concerto démarre à 6 h du matin et fini invariablement pareil :  mon fils frappe à la porte à 8h pour me dire : maman tu vas au travail aujourd’hui ?OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!! Mais j’ai pas entendu le réveil !!

J’ai pas le choix et pourtant à ce moment-là je voudrai mourir. Mes voisins aussi sûrement, pour que le bruit s’arrête ! Remarque, je dors peu ;  certains disent très peu .Mais je dors bien !! Pourtant ce matin j’étais motivée pour me lever : j’avais posé mon après-midi de congé ! Le bonheur. j’avais tout calé, prévue une tite soirée détente avec un pote, tout allait bien !J’avais hâte, je décomptais les heures…les minutes !

A la gare, mon train en retard n’arrive pas à entamer ma bonne humeur. Même la tête de déterrée de ma chef quand je passe la porte n’y fera rien ! Il pleut, il fait froid, je suis à la bourre, j’ai raté le réveil, mon train était en retard…mais je suis en congé cet après-midi. Dans la vie faut savoir se raccrocher à des petits riens !

La journée commence mal, vous vous en doutez, sinon pourquoi j’aurai mis que tout m’énerve dans le titre ?! Evidement le gars qui est sensé me donner les informations sur mes positions de compte m’annonce que son application est en panne, sans délais de résolution, pendant que je lis 1 mail, 6 autres arrivent : tout va bien !! Je prends alors la seule décision possible : je fais une pause pour prendre un café !! Ca me détend ! (que les bonnes âmes qui voudraient me rappeler que le café ça calme pas … passent leur chemin !)

Bon comme de bien entendue, la matinée se termine et je sais que ça va pas le faire. Déjà à 11h35 quand mon collègue me téléphone pour me dire :  » nannie, c’est la merde, on a toujours rien…je pourrai pas te donner les écarts avant au moins 14h » j’ai eu un doute ! L’intuition féminine sûrement ! Bon c’est pas grave, je me remotive, je pars déjeuner, en faisant la gueule, et en rappelant bien à tout le monde que je reviens à 14h mais que je prends mon après-midi !!

Quand je reviens, je passe la porte, ma chef relève la tête et me regarde avec un pâle sourire, qui m’agace :  » ne dis rien, n’envisage même pas de le faire, je ne suis pas là , je traite les écarts et dans 30/40 minutes au plus, je ne suis plus là. Je suis en congée. »

Bon évidement c’était une utopie… 15h15, elle me dit, gentiment :
 » Tu penseras à aller annuler ton aprèm  »
 » Non, j’ai posé mon après-midi, je prends mon après-midi. Je vais bientôt partir !! Je suis en vacances  » Je sais que ça va en surprendre beaucoup parmi vous, surtout ceux qui me connaissent bien, mais contre toute attente, je peux me montrer, un poil têtue, pas jusqu’à bornée non, mais tout de même, on dira légèrement obstinée.

De même, ma collègue à Londres qui me voit reconnectée  » ha tu es là…Tu peux m’expliquer un mail. Au fait, tu es en vacances quand ?  »  » Il y a 1h45 !! Elle m’a répondu  » LOL « … Y’avait rien de drôle !

Bon à 16h40 je le sais que c’est mort. Je descend pour prendre des calmants : 1 Twix chocolat blanc, 1 paquet de Haribo avec du réglisse et mon Mickey parade (vu que juste pour m’agacer un peu plus, ils n’ont plus le journal de Mickey que je n’ai déjà pas pu acheter la veille!).
J’arrive à la caisse, comme tout un chacun, et la caissière se met à ricaner bêtement avec sa collègue :  » ça me fait penser, hier, y’a un gars il est passé, et quand il a vu le journal de Mickey, il était trop heureux !! Il m’a même dis que c’était pour lui, qu’il n’avait pas d’enfants. Il était ridicule « .

Tu sais ce qu’il te dit Mickey, madame??? Non, mais!!!!!

Si je n’avais pas déjà été renfrognée à mon arrivée, elle aurait pu avoir un indice. Sur ce, sa collègue me tend une perche, que dis-je, un arbre :  » bon en même temps on ne peut pas juger le goût des gens « . C’était trop beau, donc sur le ton le plus engageant que j’avait en stock (note à moi-même, passer une commande pour réapprovisionnement ) :  » Ne vous inquiétez pas, je ne vais pas juger et le Mickey parade, il est pour MOI « . Je dois reconnaître que ça a jeté un froid. Elle s’y est reprise à deux fois pour me rendre ma monnaie, et s’est quand même plantée : twix offert !!! Pis la prochaine fois j’irai l’acheter dehors mon journal de Mickey, et pas dans la boutique de la tour où travaille cette malotrue !

Je remonte à mon bureau et j’ouvre le paquet de bonbons, et j’entends ma chef et un collègue en coeur :  » c’est quoi cet agréable bruit ?  »  » Mon anti-dépresseur !!  » Bon j’ai partagé quand même avec eux, et puis une heure plus tard ma chef a réapprovisionné en Chamallow. Moi j’ai annulé ma soirée, et puis mon après midi (oui je suis butée mais pas débile non plus ! Je la reposerai !! Je ne suis pas bénévole, je ne vais pas leur en faire cadeau !). N’empêche que tout le monde s’est ligué contre moi.

Le minimum de survie…

Je finis donc par rentrer chez moi, retrouver mon fils, et profiter de cette soirée bien méritée pour me reposer et me détendre. Tout va bien, il s’est fait à manger, les notes étaient bonnes, tout roulait.
En général c’est dans ces moments là que dans les films, le psychopathe surgit pour achever tout le monde ! BINGO !
 » Au fait, mon prof de dessin, il m’a donné des devoirs pour les prochaines vacances on doit prendre un support et y organiser une collection « .
Ce saleté de prof de dessin me ruine mes congés avec ses projets improbables depuis 2 ans !! Deux ans qu’il me poursuit !! On a eu le guerrier Massaï en perles et fil de laine, on a eu le machin chose en terre glaise. Ca n’en finit jamais. Dépitée, je demande à mon fils :  » Génial ! Et une collection de quoi ?  »  » J’ai choisi cailloux ! « 

Je suis désespérée…pourquoi cailloux ? Pourquoi pas une collection de timbres, j’aurai été à la poste ; de perles, de boutons, de feuilles, de n’importe quoi mais pas des cailloux ! Pfff où est ce que je vais trouvé des cailloux ? Et sur quel support on fait tenir ça ?Roooo ça va encore être un grand moment Castorama :  » bonjour, je voudrai de la colle à cailloux ! « . Alors si quelqu’un à une idée, surtout qu’il ne s’en prive pas (pis moi faut que je trouve un autre magasin de bricolage, parce que je suis déjà grillée dans l’autre).

Un pas, une pierre, une Charly qui soupire…

Ah la la, il y a des jours ou l’on croit que le monde est contre soi, et en fait, c’est les proches qui vous achèvent. J’t’en ficherai des cailloux !!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Charly

Cet article, publié dans Bordel, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s