Blanche-Neige et le chasseur : good job, but hum…

Il était une fois, une histoire s’inspirant quelque peu de celle de notre enfance, mais beaucoup plus dark et qui, quelque part au final, revient à la source des contes destinés à la base aux jeunes adultes (d’où leur cruauté et leurs connotations extrêmement sexuelles en fait). Alors là, pas de jouvencelle à mettre en garde, mais tout de même un film qui s’adresse au minimum à des adolescents.

Dans un royaume imaginaire, à l’ère des rois et des reines, naît une petite fille à la peau si blanche et aux lèvres si rouge sang, qu’on l’appelle Blanche-Neige. Les années passent gaiement dans ce royaume luxuriant, quand la tragédie vient frapper au cœur de l’hiver. La reine meurt, laissant la fillette orpheline et le roi inconsolable. Et la guerre est aux portes du royaume, avec une étrange armée de combattants noirs, retenant prisonnière une femme si belle que le roi la marie sitôt libérée…

Evil Queen est de sortie et ça ne rigole pas!

Et l’on est parti pour un peu plus de deux heures de Fantasy. Le job est super bien fait par Rupert Sanders (enfin il pourrait s’appeler Tarte en pion ou Truc muche que ça ne changerai pas grand-chose). Le souci, c’est qu’il n’y apporte aucune patte originale, se servant largement dans tout ce qui a déjà été fait, du Seigneur des anneaux de Peter Jackson à Princesse Mononoké de Miyazaki, en passant par Harry Potter. On m’avait plus ou moins prévenue, donc la déception est moins grande. Une fois, que je me suis mise en tête que j’allais retrouver un peu tous ces univers mêlés, je me laisse prendre par le visuel que je trouve absolument sublime : sombre ou lumineux, les mondes s’enchaînent sans lasser. Mention particulière à la forêt sombre et ses arbres accrocheurs, une pensée pour la scène du premier long métrage de Walt Disney en 1937. J’enchaîne direct avec le deuxième point un peu faiblard du film : les dialogues : souvent plats et limite gnan-gnan. Dommage, fan de Once Upon A Time, je m’attendais minimum à cette qualité. Dommage aussi, car du coup, ça gâche un peu toute la beauté des décors et des costumes. Et oui, je suis comme ça: un mec canon, c’est génial. S’il ouvre la bouche sur des platitudes, tout charme disparaît. Et ça me fait pareil dans les films. Mais, n’allez pas lire, ce que je n’ai pas écrit. C’est loin d’être un navet. Il est juste classique à souhait.

Niveau construction des personnages, il est bien dans la veine actuelle avec une énième variation de l’héroïne forte et transcendée par le regard des hommes. Si on ajoute à ça, une pointe de bataille en armure, j’ai juste eu l’impression de me retrouver aux côtés de Jeanne d’Arc. Pareil avec le début de l’histoire et ces enfants si courageux. Et je dois dire que je commence à me lasser de retrouver la même bible de personnages depuis quelques temps. En prime, on a un chasseur pas très développé et en plus Chris Hemsworth qui le joue (Oui, rappelez-vous Thor et sa boîte à outils) n’a même plus ses petits tee-shirts blancs si sympathiques. Bref, pas de surprise non plus avec les personnages. Ils sont bien, voilà, voilà.

Vous voyez cette expression? Bah ça sera toujours la même…

J’attaque une partie pas très objective, mais j’ai un sérieux problème avec Kristen Stewart qui joue Blanche-Neige. Et pas uniquement dans ce film. Un regard de poisson pas très vivace, une moue dédaigneuse d’ado, faudrait voir à changer de registre un jour, car on a juste envie de lui coller des baffes, de lui confisquer son I-phone et de la consigner dans sa chambre. Alors quand on en arrive à la séquence du miroir qui apprend à la reine qu’elle s’est faite surpassée en beauté par sa belle-fille, j’ai juste eu envie d’éclater méchamment de rire et de me mettre deux doigts au fond de la gorge. Sérieux ?? Charlize Théron (la reine) versus l’ex-vampire blasée. Non, décidément, ça ne fait pas crédible. Et tout le reste du film, elle nous propose le même visage. Grrr. Heureusement, on a une reine à la hauteur de mes espérance, peut-être trop d’ailleurs sur certaines scènes, un poil surjouées. Mais elle campe une machiavel froide, envoûtante et très très perturbée. Blessée par les hommes, elle leur fait payer le prix fort. Ajoutez à ça des liens d’amour/haine avec son frère. Un personnage qui fait froid dans le dos, servi par des effets spéciaux travaillés. Et les sept nains sont la réussite de ce casting : bastonneurs, drôles, émouvants!

La force de ce casting!

Voilà, voilà, allez le voir car on passe un très bon moment. N’en attendez pas trop de choses non plus.  Si on n’avait pas les effets visuels qu’on a actuellement et les références très fortes de la Fantasy de ces quinze dernières années, je pense que Rupert Sanders aurait livré un film à la limite du mauvais. Sauvé par la technique et du copiage bien appuyé, je ne suis pas sûre qu’il puisse en tirer vraiment de la satisfaction et de la gloire…

Et pourtant cette bande annonce déchirait, rhaaaaaaaa…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Roseline

Blanche-Neige et le Chasseur, de Rupert Sanders, avec Charlize Theron, Chris Hemsworth, Kristen Stewart… Sortie en salle le 13 juin 2012

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Blanche-Neige et le chasseur : good job, but hum…

  1. pepito_ dit :

    Merci du CR ! Moi aussi je trouve que la bande annonce est au top, et moi aussi j’irai le voir en pensant que ce ne sera peut-être pas un summum, mais peut-être que…

  2. Mat dit :

    La bande annonce fait clairement envie. Je vais attendre la sortie en vidéo, et plutôt me faire madagascar 3 avec les enfants..🙂
    Je sais, aucun rapport..

  3. Stéphanie dit :

    BUT HUM! (Et hop, un shot de vodka!) ^^

  4. xManuex dit :

    J’imagine que c’est le genre de film où tout ce qui est bien est dans la bande-annonce… Je n’irais pas le voir même si l’univers visuel a l’air intéressant… Ca ne me suffit pas. Et puis Kristen Stewart… please…!

  5. doudoute dit :

    envie de le voir ce film !

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s