La Cabane dans les bois – A louer : petit cottage sylvestre sympathique, sensations fortes garanties.

Alors tout d’abord une chose : je suis une trouillarde. Une pétocharde, une peureuse, une p’tite nature. Les plus sympas diront que je suis sensible, mais soyons clairs : je suis une chochotte. Autant vous dire que les films d’horreur… Ben, j’adore ça ! C’est l’horreur, la vraie, à chaque fois, puisqu’il ne me faut pas grand-chose pour m’émouvoir. Le visionnage de Thriller à 5 ans y est peut-être pour quelque chose… Et L’Exorciste avant 10 ans n’a pas amélioré mon problème…

Bref, tout ça pour dire que des films d’horreurs, j’en ai vu. De Freddy à La Colline a des yeux (ancienne et nouvelle version), jusqu’à Scream en passant par Halloween, Critters… Sans oublier Evil Dead, Poltergeist, Rosemary’s Baby… J’en ai vu des bons, des moins bons, des mauvais, et j’ai frémis des nuits entières en attendant que le clown de ça m’attrape les pieds… Ma seule aversion : les films gores de ces dernières années (Saw et autres pornographies d’horreur). J’aime avoir peur, frissonner, redouter ce qu’il y a derrière la porte sans aucun motif valable ; voir des hectolitres de sang et des tripes humaines juste pour le fun ne m’a jamais attirée.

Quand La Cabane dans les bois est sortie en salles, je l’ai directement mis dans le même panier que ces gros films patauds, qui n’avaient plus la saveur horrifique des films d’horreur de mon enfance (oui, ben, chacun son enfance !). Et puis finalement, j’ai eu envie de le voir. Pour être honnête, j’ai développé une certaine « sympathie » pour les frères Hemsworth (le grand Chris « Thor » et le petit Liam « Expendables 2 »), du coup, je me suis dit « Chouette, un film à Hemsworth ! Regardons-le ! ». Et, comme à mon habitude, je choisis toujours le bon moment pour visionner ce genre de film. Là, c’était à l’étranger, dans une chambre, seule. Toute seule. La nuit. Regarder un film d’horreur toute seule, la nuit : bonnes conditions en règle générale, sinon, où est le fun…? Mais j’étais pas fière…

Tiens, c’est bizarre: il semblerait que tout ne se passe pas comme prévu…

Je ne connaissais absolument rien au film : je n’avais vu ni bande-annonce, ni lu aucun synopsis. Et je trouve ça génial. Entrer dans un film sans rien en connaître, ça arrive tellement rarement, que ça rajoute au plaisir. Plaisir relatif ici vu la trouille que je me suis tapée. Je ne mettrais donc ici aucune bande annonce, aucun synopsis, si vous êtes passés à côté jusqu’ici et que vous avez finalement envie d’y jeter un œil, allez-y, faites-vous plaisir. Sans être experte en films d’horreurs, mon visionnage intensif enfant, puis ado, m’a quand même vachement servi : je connais les « trucs ». Et quand je me mets un film d’horreur, même si je flippe, les « trucs » me servent de balises, de points de repères, avec eux je me rattache à la réalité et à tous les films d’horreur que j’ai vus avant, et auxquels j’ai survécu (c’est couillon, mais ça me rassure !). Avec La Cabane dans les bois, j’ai un peu perdu pieds, et j’ai eu peur. Très. Je m’attendais au pire à chaque instant. Les trucs connus (le sportif, la chaudasse) ne suffisaient pas à me rassurer tant l’univers qu’on nous présente est différent, tant la trame est intriguante et tant on ne sait pas où on va. J’ai retrouvé la délicieuse sensation que j’éprouvais gamine devant mon écran de télé, recherchant le frisson extraordinaire, les sueurs froides qui gardent éveillée la nuit… Résultat : chocottes, chocottes. Tellement que j’ai cru avoir dans ma chambre le fantôme de Sadako (Ring), ça a donc été très difficile de m’endormir…

Donc pour résumer : regardez-le. Installez-vous confortablement dans votre canapé, seul(e) ou pas, et préparez-vous à frémir intelligemment. Drew Goddard a su faire un film d’horreur classique et surprenant. Si vous aimez Joss « God » Whedon, sachez qu’il a produit et coécrit cette pépite. Et cerise sur le gâteau, en plus de Chris « Thor » Hemsworth , Jesse Williams (un de mes chouchous) est également au casting. Mais les beaux gosses ne font pas tout. Le film est un bonheur, alors régalez-vous…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

La Cabane dans les bois, de Drew Goddard, avec Chris Hemsworth, Jesse Williams, Kristen Connoly, Anna Hutchison…

Disponible en Blu-ray/DVD

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La Cabane dans les bois – A louer : petit cottage sylvestre sympathique, sensations fortes garanties.

  1. Groundswell dit :

    Je l’ai vu, et j’ai été agréablement surpris !
    Je suis tombé dessus grâce à Joss Whedon, après avoir vu sa série Dollhouse ! En plus y’a deux acteurs de la série qui jouent dans le film ! Donc je m’attendais à un film genre « horreur », ouais entre guillemets, je sais pas vraiment comment se définit le genre horreur dans le monde du cinéma, mais la plupart du temps les films de ce genre sont bidon (Détour Mortel, Rec, des films d’horreurs ça ?). Mais là, j’ai vraiment apprécié, tant dans le principe que dans la réalisation !
    Je reconnais quand même un petit malus : les 10 dernières minutes…
    Donc en bref : pour un film d’horreur, il arrive à faire sursauter quelques fois (ce qui devient rare), de bons acteurs, un bon réalisateur, à voir !

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s