[Charly’s story] : vacances romaines…

Chronique d’un voyage en train heure par heure.

Ça y est on est parti. Le train pour Rome, c’est comme l’immobilier à Paris. Quand ils disent couchette, c’est pas tant pour désigner votre mode de couchage que pour en préciser la taille: une petite couche. Bon heureusement, on est encore en mode fauteuil, et là tout le monde a garé ses genoux en épi, donc on rentre. Lecteur, l’Italie via le train, tu oublies. Oh punaise!! Venez me chercher!! Lancez les secours!!

Le contrôleur vient de passer, il m’a piqué mes billets et mes papiers d’identité. Il m’a baragouiné que demain il tapait a la porte et qu’il nous les rendrait! (oui ne me prenez pas pour un debilos, c’était bien un contrôleur…ou alors il a raquetté tous le train!!). Et il a bien insisté… Faut fermer la porte, avec l’espèce de chose vétuste que je prenais pour un serre-joint et qui est un verrou…Et il insistait et parlait très fort. J’ai les fois, il se passe quoi la nuit? Lâchage de loups garous? Vampires? Psychopathes? Raaaah, venez me chercher ! Nan, mais les quatre femmes qui partagent ma cabine sont rassurées qu’on ait un homme avec nous pour nous défendre. Elles parlent de mon fils (mon amant étant indisponible ;))…ok on aura plus vite fait de déposer nos portefeuilles devant la porte…Oui, je suis partie, c’est un fait!! Mais la blonde là, c’est sur mon lit qu’elle baffre son sandwich! Parce que je présuppose que l’assise des fauteuils, une fois dépliée, ce sera mon lit!! Et comme j’ai le vertige, j’ai pris la couchette du bas…C’est pour qui les miettes qui grattent toute la nuit? Oui c’est ca, c’est pour bibi!!

Allez, on se concentre, Rome c’est beau, Rome plein de photos…)

La quête du Graal….

Bon j’ai craqué!! Je suis parti au wagon restaurant. Je voulais un café! Mauvaise idée! Ça se mérite ici un café! Tout débute par la traversée de la jungle entremêlée des gens qui stagnent dans les couloirs ou, qui comme moi, ont soif, faim…bref! Et la route est longue! Je suis voiture 85, et j’ai arrêté de regarder à la 92…Et j’ai craqué! Pourtant je touchais au but, j’avais parcouru les 10 wagons, secouée comme dans un shaker (à présent j’aurai une pensée émue pour mes glaçons quand je fais un cocktail). J’ai heurté un nombre incalculable de murs, ouvert un nombre tout aussi important de portes entre les wagons (quoi que un peu moins, la moitié ne se ferment pas une fois ouvertes)…et j’ai atteint le wagon restaurant, le saint graal, le mythe… J’ai pressé avec émotion le petit bouton qui montre qu’on entre dans un truc particulier…Et j’ai vu toutes les mignonnes tables alignées avec la serveuse… Comme dans les films. Oui mais, parce qu’il y a un mais… Le bar se trouve après toutes ces petites tables. Et plus de mur pour me retenir… Au moindre tanguage/tombage, c’est plongeon dans l’assiette de haricots de Monsieur…Alors je vous adore, j’aime vous faire rire…Mais là, non! J’ai renoncé, et j’ai fait demi-tour. Bon c’est sur j’ai pas eu mon petit noir, mais j’ai plein de bleus…Aïe!

Presque plus de batterie de mon I-Phone…C’est dommage, on n’a pas encore commencé à biduller pour mettre les couchettes en places… (faites tourner le popcorn… Arf non ça va me donner soif…) En plus j’ai pas encore raconté le rap typique (putain ça pue dans tout le wagon), la partie de poker, et la hyène rieuse… Il va être long ce voyage…Ah ok, on a monté le lit… Je dirai enfin!! Surprise!!! Mais c’est quoi cette daube? J’ai tous les reposes tête qui ne s’enlèvent pas!!! Tiens, j’ai le vertige ET je suis clostro!!

A deux trois détails près, c’est les mêmes couchettes…;)

Arrivée à Rome : perdue! comme d’hab me direz-vous…Oui c’est vrai, mais là j’avais une carte où mon quartier n’apparaissait pas. Alors ça n’aide pas. Et personne qui connait, puis une dame me fait monter dans un bus…pis m’en fait descendre (sécurité!! descendez vos billets ne sont pas bons!!)…et reperdue…Ca a fini en taxi : oh mon dieu soulagement à la vue de l’hôtel)…enfin bref j’ai de quoi écrire😉.

Et là, bien installés, les vacances vont pouvoir commencer. Résidence très bien… Tout le reste je vous raconterai. Là je suis dans un lit, je vais me coucher!

Rendez-vous sur Hellocoton !
Charly

Cet article, publié dans Bordel, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour [Charly’s story] : vacances romaines…

  1. Cécile ilidza dit :

    Aaaaah Rome ! Les souvenirs …. Les bus le Colisée la basilique saint pierre la fameuse fontaine !!!!!

  2. flou dit :

    euh oui, les voyages en train en Italie ont le mérite d’etre passionant, il s’y passe toujours quelque chose… quant à la consigne de fermer les cabines, elle est bien justifiée, j’ai des copains qui se sont fait plusieurs fois dépouiller en dormant en ignorant cette consigne, jusqu’à la petite monnaie qu’ils avaient dans les poches!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s