Dans la peau de James Bond : Designing 007 – Fifty Years of Bond Style

Je ne pouvais pas résister : de passage à Londres, il fallait que j’aille voir cette fameuse exposition sur James Bond au Barbican. Organisée à l’occasion du 50ème anniversaire de la saga (de Dr No en 1962 à Skyfall prévu cette année), l’exposition permet de voir l’univers du célèbre espion sous toutes les coutures.

Mais au fait, le Barbican, c’est quoi? Et bien figurez-vous que c’est le plus grand centre des arts du spectacle d’Europe. Concerts (de musique classique ou contemporaine), pièces de théâtre, films, expositions, vous trouverez forcément votre bonheur au Barbican. Le centre accueille également une bibliothèque, des restaurants et un conservatoire. Bref, un endroit à connaître et à visiter absolument (simple à trouver, descendez à la station Barbican sur la Circle Line).

Pour en revenir à nos moutons, je dois d’abord vous avouer que je ne suis pas une grande fan de James Bond. Non, non, ne me jetez pas de cailloux! Je l’aime bien, je passe un bon moment devant la plupart des opus, mais je suis loin d’être ce qu’on pourrait appeler une connaisseuse. J’y allais donc sans aucune attente, curieuse de découvrir un lieu et un personnage.

J’ai été cependant très vite impressionnée. Ce n’est pas juste une exposition, c’est une immersion totale dans l’univers de James bond. Pour chaque films, vous allez avoir des croquis, des maquettes, des bijoux, les costumes originaux et j’en passe… Pendant que sur des écrans des scènes « clé » des différents films sont diffusées, vous vous rendez compte qu’à portée de main vous avez devant vous les smokings de James (que ce soit Sean, George, Roger, Timothy, Pierce ou Daniel) ainsi que les robes des plus belles James Bond girls… Et ça ne s’arrête pas là, certaines scènes sont reconstituées, et vous vous retrouvez ainsi au milieu de la partie de poker de Casino Royal, avec la table de poker, les cartes, les costumes de chacun des protagonistes, la maquette miniature du salon privé… Impressionnant! On fait également connaissance en profondeur avec Q et ses gadgets: les mallettes de Bond sont là, ainsi que diverses armes fatales inventées par notre savant fou préféré… L’exposition est d’une richesse inimaginable!

Et quand on croit en avoir vu le bout, on est dirigé vers un autre espace: celui des vilains… Chacun est représenté: costumes, histoires… Moi qui ne suis pas une grande fan, j’en ai découvert certains. Et toujours dans ce second espace, un écran qui permet de voir ou de revoir des extraits mettant en scène les gros méchants. C’est fini là, non? Et ben non! Vous êtes à présent dirigé vers un ascenseur et invité à descendre au -1… Mystérieux… Vous voilà dans le Ice Palace (les connaisseurs penseront bien sûr à Meurs un autre jour), dédié à « James fait du ski ». Avec toujours les costumes (les combinaisons de ski, donc), une maquette du fameux Ice Palace, un scooter des neiges… Bref, la totale! Bon. C’est fini là non? Et bien…. Ça pourrait! En tout cas, l’exposition s’arrête là. J’imagine que pour les vrais fans, le tour aurait duré bien plus longtemps que le mien (faut dire aussi que j’avais mon bus pour Paris à prendre). L’exposition est fournie, ça déborde dans tous les coins, tellement que je me suis fait un cadeau: le catalogue de l’expo! Je vous ai dit plus haut que j’avais pas vraiment fini, vous voulez savoir pourquoi? Parce qu’ils ont installé un martini bar, et que je suis donc en train de siroter un Martini (secoué mais non agité bien sûr!)… J’écris en même temps, ça m’aide à ne pas le boire trop vite (surtout qu’il est chargé le bougre!)…

L’exposition se termine le 5 septembre, alors si vous êtes à Londres d’ici là et que vous appréciez James Bond, foncez-y, vous ne le regretterez pas. Et sinon, lorsque vous êtes à l’étranger, n’hésitez pas à vérifier les expos qui se font, on n’y pense pas forcément, mais c’est vraiment quelque chose à faire…

Bon. Je vais essayer de finir mon cocktail et d’aller manger avant de prendre le bus. Je vous l’avoue à vous, vu qu’on est potes, au moment où j’écris chuis bien pompette… Attendez, un inconnu vient me parler.. Ouh, il est pas mal…

« Bonjour.

– Euh… Bonjour.

– Je vous ai trouvé charmante et n’ai pas pu m’empêcher de venir vous parler. Comment vous appelez-vous?

– Euh… Stéphanie… Et vous?

– Bond. James Bond.

-…. »

Ok, faut que je vous laisse là, je crois il se passe un truc…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie 007

Advertisements
Cet article, publié dans Voyages, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dans la peau de James Bond : Designing 007 – Fifty Years of Bond Style

  1. Cenwen dit :

    hihi 🙂 c’est rigolo 🙂 c’est une expo que j’aurais bien aimé voir alors que les films m’ennuient profondément xD (en général, je m’endors au bout de 20 minutes…oui, spabien ! ^^)

    Bisous doux et sucrés ♥

    • Stéphanie dit :

      L’expo est vraiment sympa, moi qui à la base aimait James Bond « juste comme ça », j’ai des envies de me les visionner tous d’un coup! L’expo est super bien faite et elle peut séduire le gros, gros fan, comme l’amateur occasionnel! Et ça, c’est vraiment qu’elle est super bien faite…

      Plein de bisous! ^^

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s