[Charly’s stories] Les vacances !!

Ouiii, celles qu’on a rêvées, qu’on a attendues toute l’année…et ben pour moi elles sont là ! 11 jours à Fréjus avec mon fils et son frère. Une piscine de 50 m où je vais aller nager pendant des heures, le soleil, la nature, les cigales…les vacances quoi ! Je pars motivée, heureuse…Voyage tranquille en première classe avec les loulous, même pas de retard dans le RER, ce qui en soit est anormal, j’aurai du me méfier…

On monte sans encombre dans le TGV et la première surprise : on est sur un carré !Je déteste !! Pourquoi je paye plus cher pour être en première ?? Justement pour être bien installée. Mon fils fait 1,80m, alors voyager avec SES jambes dans MES pieds…c’est pas du confort !! Je vérifie le retour, et bingo, la même !! Je fonce voir le contrôleur qui est très surpris : « c’est bizarre le carré est très demandé, les gens aiment bien » « Pas moi !!!!!! Donnez- le leur, moi je veux un fauteuil sans vis-à-vis !! ». C’est évidemment impossible, le train est complet…qu’à cela ne tienne, croisons les doigts pour le retour qu’il y ait moins de monde et que je puisse bouger mais je sais déjà que les 4h30 aller vont être longues.

C’est pas gagné…

Pour débuter notre voyage, le gentil stewart ; oui ils ont copié les avions avec des gens qui te parlent avec un accent à couper au couteau pour te raconter des inutilités une fois sur deux. Là, j’opte pour un Brésilien et il nous souhaite la bienvenue dans le TGV. Il nous rappelle que la partie IDZEN est dédiée au calme, au repos, et qu’il faut couper les téléphones. Et là sueur froide, je suis en IDZAP !! C’est quoi ? Allez-y gueulez, faites sonner vos portables en chorale, laissez vos marmots courir dans les allée et brailler, lancez maillot et tongs en guise de cotillon…Pas tout à fait, il nous explique que nous sommes dans un espace convivialité, dédié aux échanges (oui enfin pas trop fort, moi j’ai pas beaucoup dormi, je me reposerai bien même si je suis dans le mauvais côté du train), et on pourrait commencer par saluer notre voisin si on ne l’a pas déjà fait. Je vous le donne en mille Emile…ma voisine me salue et se mets à me parler…quel bonheur les rencontres dans le train !! Ces gens qu’on ne connait pas et avec qui on a tellement à partager… tu as juste envie de lui dire « La ferme !! Je me moque de ta vie, de tes vacances et de tout ce qui te concerne, je veux dormir, me reposer, déstresser….laissez- moi !!!!! » Au lieu de ça, la politesse t’impose de sourire bêtement en priant pour qu’elle n’ait pas trop de gosses, vu qu’elle t’expose par le menu son programme de vacances qui consiste à aller voir ses enfants et petits-enfants… Oh oui, ces 4h30 vont être très longues !!

Et c’est sans compter mes amis de la SNCF que j’exècre !! Ca fait quoi, 2h qu’on roule et on s’arrête, en pleine voir…et rien. Le gentil stewart a dû retrouver son dictionnaire pour enfin nous expliquer que suite à un problème sur les voies, on est bloqué (oui ça on avait compris depuis 10 bonnes minutes !!), et qu’on nous tiendra au courant. Quand je vous dis qu’une fois sur deux, ça ne sert à rien ce qu’ils nous racontent ! Parce que nous tout ce qui nous intéresse c’est quand est-ce qu’on repart. En plus, je suis sûre qu’ils le savaient dès le début qu’on irait pas au bout sans encombres. Quand j’ai été voir le contrôleur au départ il avait des piles d’enveloppes « régularité » sur sa table, comme par hasard!

Et le décompte commence : 5, 15, 20, 40…c’est pas les chiffres de l’euromillions mais on arrête pas de gagner ! Saleté redémarrez-moi ce foutu train ! Et pourquoi dans l’autre sens ça roule ? Ça fait deux TGV qui nous croisent ; ils roulent eux ! Evidement c’est que nous qui sommes coincés…je les hais !! Surtout que mon fils dort et je prie le ciel que cela continue ! Je n’ai pris que 5 sandwich on devait arriver à 13h30. J’ai aussi 2 litres d’eau, mais si on s’éternise et que mon fils se réveille, il aura faim ! Et avec 5 sandwichs, je n’irai pas très loin ! Et quand je vois que le wagon restaurant se déverse dans notre wagon, je me dis que même en commençant la queue maintenant, il ne leur restera rien quand j’atteindrai enfin le comptoir !

On finit par repartir avec 50 min de retard estimé. Le bonheur ! Et on ne nous annonce pas en avance les gares où on s’arrête, ce serait trop simple. En temps normal, ça ne gêne pas, on se fie à l’heure, mais maintenant, on ne sait pas si on a rattrapé un peu de notre retard ou pas…alors en désespoir de cause, je lance la boule bleue régulièrement histoire de voir si on approche, enfin quand j’attrape le réseau car on va un peu vite, google map trouve que je marche à une sacrée allure (oui je suis en mode piéton, je ne conduis pas ;)). Heureusement, je reconnais une route et un magasin a temps pour annoncer aux garçons qu’il faut tout remballer, qu’on arrive. Et effectivement 3 minutes après, mon Brésilien qui m’annonce « nous allons entrer en gare de Fréjus-St Raphael, pensez à vérifier que vous n’avez rien oublié à vos place. Nous accusons un retard de 58 minutes et nous nous en excusons mais nous vous rappelons que pour être remboursé le retard doit être d’une heure ! ». Et là je suis prise d’une rage !! A croire qu’il se moque de nous ! Sérieux, il me cherche ! Quand je suis à Paris on me le serine que si je galère dans mon RER, c’est que tout le blé est parti sur les lignes TGV pour les moderniser, les fiabiliser…et comme de bien entendu ça peut pas être la ligne de mes vacances, non, là aussi il faut m’emmerder !! Dommage que je ne sache pas d’où il me parle avec son micro parce que si j’avais pu mettre la main dessus…nan, c’est les vacances, allez zen, on s’en fout : « soleil, j’oublie tout… », on est enfin arrivé, mes 11 jours de paradis, moins un trajet pourri merci la SNCF, commencent. Profitons, ça passe tellement vite les vacances, 11 touts petits jours.

Evidement, je suis accueillie: un premier moustique vient me baiser la jambe, charmante attention de bienvenue…raaaaa !! Ma mère est là elle aussi, pour nous ramener vers notre lieu de villégiature, mon petit paradis…On roule les valises jusqu’au parking et là, surprise…point de clio, c’est la vieille R11 qui est garée. « Ah, vous êtes descendu en train. Mais elle n’avait pas un problème cette voiture de ce que tu m’avais dit ? ». Si un problème électrique, qu’on m’assure avoir été réparé. Première surprise, y’a de l’électricité dans cette bagnole, bravo ! On m’aurait dit qu’elle roulait au charbon que j’aurai pu y croire.

True story!

Enfin soit, je monte (pas trop le choix en même temps), et là le retro !! Le retro à ma droite, y‘a deux grosses visses qui dépassent. Je m’informe « mais c’est quoi ces vis qui dépassent du retro », et là imparable « oui, la vitre est tombée, on en a remis une mais comme elle ne tient pas, on l’a callée avec des vis ». Evidemment, que ma question est con !! Après faut pas se demander pourquoi je ne conduis pas, tant que je monterai dans les bagnoles de ma mère, il est exclu que je reconduise un jour !! C’est déjà beau que je n’ai pas développé une pathologie cardiaque avec tout ce que j’ai vécu dans ses poubelles ! Allez, on y croit, c’est les vacances, j’ai quoi, 20min de route à tenir et je serai en vacances 11 merveilleux jours, zen, soleil, cigales…toussa toussa. On se gare et je pense que c’est là que le second moustique est venu m’embrasser, toujours à la jambe gauche, pourquoi changer. Bon au troisième salue, je pète un plomb « Nan mais c’est bon !! On m’a déjà dit bonjour, merci c’est bon !! » et mon premier geste de vacancière sera donc de courir me couvrir de citronnelle, ah les vacance et ses odeurs typiques.

J’ai juste trois énormes piqures grosses comme une pièce de 2 euros…et oui, je suis assez allergique aux piqures ! Mais je suis arrivée et c’est parti…A moi le farniente, les verres au bord de la piscine et la bronzette. Enfin ça non ! Oui, ceux qui me connaissent vont dire que vu que je suis allergique au soleil, la bronzette, assez peu pour moi…et ben cette année je ne devrai pas trop souffrir, premier jour, des trombes de flottes. A peine passé à table, le déluge ! Un vrai bonheur ! J’ai essayé de faire comme si je ne me rendais pas compte que des « gouttelettes » m’éclaboussaient le dos à table, mais quand je me suis levée pour aller chercher le pain, et que je me suis rassise dans une flaque d’eau, l’humidité d’une certaine partie de mon anatomie m’a forcé à me rendre à la raison, c’est pas pour aujourd’hui la piscine.

Dommage, mais je me suis rattrapée par la suite ^^

Mais ne nous laissons pas abattre, on a 11 merveilleux jours à passer, alors c’est pas un pauvre après-midi pluvieux qui va tout gâcher. C’est donc ravie que le lendemain matin je me lève…enfin c’est pas tout à fait vrai, j’avais oublié que la pluie faisait autant de bruit sur le toit de la caravane, mais bon, on finit par s’habituer, et surtout par s’endormir ! C’est donc crevée que je me lève, mais ravie. Jusqu’à ce que j’ouvre ma porte de caravane et que comme Dorothée du magicien d’Oz, je manque de partir avec la porte, enlevée par une rafale. Je referme, prends un pull…et vais affronter ce qu’ils appellent le Mistral. Dans d’autres endroits on appelle ça une tempête je pense. En même temps on va me dire, le vent c’est pas si grave. Je répondrai oui, enfin pour manger c’est chiant. Certes ça aurait pu être pire, j’aurai pu faire des petits pois. Là on a pu manger la purée, oui nan les chipolatas en tous cas les miennes se sont fait la malle quand je me suis baissée pour rattraper ma serviette et la bouteille d’eau qui prenaient la poudre d’escampette avec la tonnelle où on s’abritait. Oh c’est pas très grave, j’avais pas super faim, et j’ai plein de cheveux, trop, qui une fois trempés dans la purée passent tout seul (penser à attacher ses cheveux avant de passer à table la prochaine fois). Mais bon, c’est toujours mieux que la pluie vous me direz…enfin je vérifierai, demain j’aurai droit aux deux d’après la météo.

Du coup, je me demande, c’est pas un peu beaucoup 11 jours de congé. Je me dis que ça peut être long quand même !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Charly

Cet article, publié dans Bordel, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour [Charly’s stories] Les vacances !!

  1. Mat dit :

    La vache, sacré problème de karma a ce niveau!!🙂

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s