Comic Con Saison 4 : le point de vue de Mélanie

(Ouais j’ai trouvé ça sobre comme titre, genre je suis quelqu’ un d’important).

La Comic-con, ça commence à me connaître, c’était la troisième année que j’y allais. J’y ai vécu de supers moments: La conférence Hero Corp avec plus de mille personnes criant « PINAAAAGE », La venue de Steven Moffat ou du cast de Merlin l’an passé, la fin de  Nerdz. J’y ai surtout croisé plein de copains.

C’est donc avec un enthousiasme particulier que j’attendais cette édition. D’autant plus que cette année, un autre de mes Dieux était invité : Alexandre Astier. Impossible de manquer ça.

Alors en gros, comment j’ai vécu ce long week-end de folie? Plutôt bien, même si j’ai été épuisée par la foule. Cette année il y avait vraiment trop de monde. J’ai peut-être vieilli aussi, mon regard a beaucoup changé. Je me dis que la Comic-con gagnerait vraiment en crédibilité, cohérence et plaisir de circulation à prendre son indépendance vis-à-vis de la Japan Expo. Il y avait tellement de monde, que sur certains événements (Conférence Visiteur
du futur par exemple) il fallait arriver 2 heures à l’avance pour avoir une bonne place! Pour la Master Class Alexandre Astier, c’était de la folie. Après plus d’une heure de queue,  nous avons été autorisés à entrer, résultat assez fou, les gens se sont mis à courir, face à un staff complètement dépassé. Mais c’était bien quand même, hein! D’ailleurs il y a eu de superbes événements.

– Master Class Alexandre Astier et Exposition Kaamelott révolution.

Une salle avec 4000 places assises, mais beaucoup plus de monde en réalité. Et puis, le maître. Il est vraiment passionnant, je pourrais passer des heures à l’écouter. Il est revenu sur sa façon de travailler, son besoin de tout maîtriser, son écriture des dialogues pour chacun de ses acteurs et à la dernière minute. Tout ça, je le savais déjà. Mais l’entendre le dire en vrai c’est impressionnant. Et quand il se met à parler avec amour de Pierre Mondy qui a joué pour lui Caesar dans le livre VI, avec beaucoup d’émotion, on ne peut qu’être touché. Son « j’emmerde les mecs de TF1 », ceux qui ont enfermé le même Mondy dans une série plate mille fois en dessous de son talent d’acteur, reste une des phrases les plus marquantes de cette master class.

Et puis surtout on a eu quelques infos : sur un projet de série sur la mafia Italo-lyonnaise (format 30 minutes pour Canal +) dont on avait déjà entendu parlé, sur la production avec Harry Tordjman (producteur de Bref) d’un projet de Monsieur Poulpe et Davy Mourier, et surtout sur Kaamelott Resistance.  Spoiler Alert!!!! Kaamelott Resistance se situe après la fin du Livre VI et avant le premier des films. Arthur a donné le pouvoir à Lancelot qui a cherché à purger le territoire breton. Avec l’aide de Venec, il a fui pour Rome. Lancelot de son côté n’a qu’une obsession, retrouver Arthur. Au milieu de tout ça, la vie continue, certains clans collaborent, d’autres entrent en résistance alors que beaucoup choisissent la passivité. Ce qui ne devait être qu’une demi-heure du
premier film a pris tellement d’ampleur dans la tête d’Alexandre Astier que c’est devenu un recueil de nouvelles et peut-être un projet télé. Pour couronner le tout, nous avons même eu le droit à une jolie exposition présentant le projet.

– Saison 3 du Visiteur du futur.

Le visiteur du futur c’est  pour moi la meilleure (web)série avec aucun moyens.
La saison 3 a bénéficié du soutien d’Ankama et ça se voit. Les deux premiers épisodes de chacun 13 minutes m’ont juste collé au siège. Il y a une tension extrême, sans pour autant que l’humour soit laissé de côté. François Descraques est un très grand raconteur d’histoires. Et quand en plus on peut voir Simon Astier à l’écran, ça fait toujours plaisir.

Lors de la conférence, je n’ai pas appris grand-chose même si j’ai passé un excellent moment. Leur stand était particulièrement beau et les quelques images qu’on a pu voir de la future bd, dont le format  reste inconnu à ce jour mettent l’eau à la bouche.

Rendez-vous à l’automne pour la diffusion du premier épisode de la saison 3.

– Conférence Bref.

Depuis quelques temps, il semble qu’il soit de bon ton de se mettre à cracher sur Bref. N’empêche qu’il y avait un monde fou pour assister à la conférence Bref. L’axe choisi ici, était celui des effets spéciaux réalisés par WIP Studio (que j’avais découvert l’an passé par une conférence passionnante). A l’aide de vidéos réalisées pour l’occasion (parmi lesquelles j’ai cru reconnaître une référence à Feu l’attraction Chérie, j’ai rétréci le public). Bref est la fiction télé française contenant le plus d’effets spéciaux cette année. Conférence plutôt drôle avec un côté fête de fin d’année plutôt sympa. Peu de grosses découvertes mais un excellent moment tout de même. Ah si, on peut deviner la fin ou presque de Bref en retrouvant les indices dans tous les épisodes précédents.

– Conférence Doctor Who.

Ici j’ai peu de choses à dire. C’était classe et intéressant mais peu de grosses découvertes. Peut-être un nouveau générique, des surprises pour les 50 ans et toujours pas de date de diffusion.

Ah si, la régénération de Ten sur Vale Decem ça fait toujours pleurer les fans de Doctor Who (n’est-ce pas Yeles ?)

– Le Show geek quizz (essayez de le prononcer dix fois de suite très très vite)

Le quizz du Chaos réunissant l’équipe du Visiteur du futur et celles de la Flander’s company organisaient déjà un jeu à visée geek/otaku. Le Show Geek Quizz, est donc venu s’ajouter au quizz du chaos tout en étant plus axé série. Et puis, il était présenté par Simon Astier accompagné du merveilleux Arnaud Joyet à la musique.

Quatre équipes s’affrontent tour à tour accompagnées de guest (Alban Lenoir, Sébastien Lalanne, Davy Mourier, Monsieur Poulpe) en plusieurs manches. Au programme questions geek, blind test de génériques série, question sur des thèmes de prédilection et versus. Ca a un côté Burger Quizz, parfois un peu brouillon, mais  très très drôle (et en plus j’avais plein de réponses !).

Finalement ce fut une très belle édition, malgré le monde, malgré le peu de dédicaces, malgré l’attente et surtout grâce à tous les copains du net ou pas, croisés au fil des allées.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mélanie

Publicités
Cet article, publié dans Bordel, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comic Con Saison 4 : le point de vue de Mélanie

  1. yeles dit :

    rho, que j’ai du mal à redescendre de ce petit nuage sur lequel je me suis posée dimanche.
    Et oui, j’ai encore pleuré. Et je crois que je pleurerais toujours. C’est vraiment vache d’avoir balancé ça comme extrait (je soupçonne qu’un certain AC était dans le coup puisque Murray disait ne pas avoir choisi)
    Plein de belles rencontres, plein de cosplay, même Souillon était superbe dans son cosplay du Dixième Docteur.
    En revanche, j’ai méchamment bugué sur un détail dans le premier épisode de la saison 3 de VDF… le papier peint derrière le canapé… un clin d’oeil ?

  2. Lucie dit :

    Quand je repense à la Master Class avec AA, ce passage sur Pierre Mondy était très touchant! C’est aussi mon dieu vivant (il faudra parler de la garde partagée Mélanie!) et pareil le voir en live m’a impressionnée! et je l’ai vu juste après à l’inauguration de l’expo (magnifique soit dit en passant), bref j’y suis allée que le jeudi mais j’ai encore des étoiles plein les yeux! =D

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s