Bel Ami : mais quelle arnaque !!

Même l’affiche fait plus soap que chronique du XIX…:S

Oui, je souffre aujourd’hui, j’ai mal à mon Maupassant. Voilà, Bel Ami, c’est le bouquin qui m’a fait découvrir le génie de Guy de Maupassant, c’est un des rares livres imposés au collège que j’ai vraiment dévoré et aimé étudier en classe. Ce George Duroy si porté par l’ambition aux limites de la vilainie, calculateur, manipulateur et tout aussi blessé par des femmes qui se jouent de lui. Un joli jeu de chat et de souris, des subtilités dans les relations entre la presse (déjà à la fin du XIXè siècles ;)) et le pouvoir, toute une réflexion sur l’avidité des hommes et l’importance du pouvoir primant même sur la richesse. Le tout dans un bel écrin de mots, de légèreté tout en étant très profond. C’était aussi une prise de conscience pour moi de ce qu’était vraiment les classes sociales et combien s’en extraire était une purge qui nécessitait un peu de dommages collatéraux, pour atterrir dans la cour des grands toute aussi vérolée, mais avec un beau vernis par-dessus. Des entrelacs de ces aventures avec les femmes, aux intrigues du pouvoir, je me forgeais aussi une conscience de « grande » et quelque part politique. Bel-Ami, c’est ça pour moi. C’est une œuvre majeure et l’adapter au cinéma me plaisait sur le papier.

A Paris, à la fin du XIXe siècle, Georges Duroy, jeune homme ambitieux, est déterminé à se hisser au sommet d’une société qui le fascine. Des mansardes miteuses aux salons les plus luxueux, usant de son charme et de son intelligence pour passer de la pauvreté à la richesse, il quitte les bras d’une prostituée pour ceux des femmes les plus influentes de la capitale. Dans un univers où la politique et les médias mènent une lutte d’influence acharnée, à une époque où le sexe est synonyme de pouvoir et la célébrité une obsession, Georges Duroy ne reculera devant rien pour réussir.

Mais qu’allaient-ils faire dans cette galère??? 😦

Ca, c’est le synopsis que l’on retrouve partout sur les sites. Je n’arrive même pas à écrire le mien pour une fois, tellement je n’ai rien retrouvé du livre sur l’écran. Je sais bien que toute adaptation ne peut être fidèle à 100%, mais là on frise le 10 % et encore je suis large. Oui, bien sûr, c’est la bonne époque, c’est les mêmes personnages (enfin les noms et les sexes sont respectés) et…bah ça s’arrête là. Du scénario au casting, en passant par la reconstitution du Paris de l’époque, il n’y a rien qui sauve le naufrage.

Détaillons un peu : l’adaptation est mauvaise, avec la sélection de détails anecdotiques, en laissant de côté tout le pan politique et les manœuvres qui font le sel de l’histoire. Tout est amené comme un cheveu sur la soupe, les choses sont figées, plaquées sans aucune nuance et cela donne l’impression d‘avoir des personnages bêtes à bouffer du foin, des manipulations aussi foireuses que mal dégrossies, un enfant de 3 ans serait plus subtil et, la cerise sur le gâteau, un George Duroy, impulsif, grossier, stupide, fainéant. Quid du personnage implaccable et extrêmement malin?  Les coupes lapidaires dans les diverses histoires d’amour ou de sexe en font des bouffonneries digne d’un soap et une fois de plus donnent aussi des personnages féminin caricaturaux à outrance, qui énervent prodigieusement : une femme froide et plus forte que les hommes (Madeleine Forrestier/Uma Thurman), une hystérique ridicule (Virgine/Kristin Scott Thomas), une amante compréhensive agaçante (Christina Ricci) et une juvénile parfaitement inutile (La fille de Virginie).

Tout comme l’histoire fait cheap, ainsi que les dialogues et les relations entre les personnages, les décors et reconstitutions du Paris de 1890 fait projet « télé sans moyen ». Quand je vois la qualité des nouvelles de Maupassant diffusées sur France 2 depuis quelques années, on est loin du compte. Tout fait faux, sans ambition. Un point de plus, qui fait que je passe à côté.

Quant au casting, j’ai mal pour eux. Bon, je n’aime pas Robert Pattinson et je ne m’en cachais déjà pas dans l’article sur Cosmopolis. Mais au bout de trois films où je lui ai donné sa chance, définitivement je le trouve mauvais. Ses grimaces, sa posture, sa manière de donner son texte, tout m’insupporte chez lui. Je vois toujours la même chose, son regard paraît toujours aussi vide…bref, cette fois c’est bon, je ne me forcerais plus. Uma Thurman en madame Forrestier n’est pas au mieux de sa forme. Quant à Christina Ricci et Kristin Scott Thomas, je me demande ce qu’elles sont venues faire dans cette galère !

Robert Pattinson, l’acteur mono-expressif par excellence!

Je m’arrête là. Je ne peux pas vous le recommander, y aurait faute de ma part. Après, chacun ses goûts aussi. Le mieux, si vous avez été accrochés par la bande-annonce, c’est de le voir. Sinon, il y a bien d’autres choses à l’affiche en ce moment.


Rendez-vous sur Hellocoton !
Roseline

Bel-Ami, de Declan Donellan et Nick Ormerod, avec Robert Pattinson, Uma Thurman, Kristin Scott Thomas, Christina Ricci…Sortie en salle le 27 juin 2012

Cet article, publié dans Films, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Bel Ami : mais quelle arnaque !!

  1. agathe dit :

    Ah je suis contente de ne pas être allée le voir, rien que la bande-annonce était ridicule. Comme toi, je m’interroge sur le jeu de Pattinson, n’ayant pas non plus apprécié « Cosmopolis »… Merci pour cet article 🙂

  2. En tant qu’inconditionnelle de Maupassant, j’avais quelques craintes quant à cette version américaine. Ton billet ne fait que conforter mes appréhensions, je n’irai donc pas!

  3. La duchesse des Dentelles dit :

    Je savais a quoi m’attendre sur le film (j’adore Maupassant) mais là en te lisant, j’ai encore plus peur ! J’attendrai qu’un ami me le prête quand il sortira en DVD, pour les costumes 🙂

  4. kookwa dit :

    Entièrement d’accord avec ta critique.
    Les réalisateurs sont complètement passés à côté de l’oeuvre, en ne mettant en avant que les histoires de coucheries de Georges Duroy, aucune subtilité. L’évolution socio-psychologique du personnage est complètement ignorée et le contexte géo-politique de l’époque également…qui sont quand même les thèmes centraux du roman…
    Le jeu d’acteur de R. Pattinson est médiocre…et personne pour le rattraper…
    Je ne conseille à personne d’aller voir ce film..et surtout pas les amateurs de Maupassant et de Bel-Ami…

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s