Teen Wolf: qui a peur du grand méchant loup?

L’histoire : Scott McCall est un adolescent tout ce qu’il y a de plus ordinaire. Il n’est pas le plus populaire de son lycée, il n’en est pas la risée non plus… Un soir, son meilleur ami Stiles le convainc de suivre en cachette les recherches de la police pour retrouver un corps dans les bois alentours. Au cours de cette expédition, il se retrouve nez à nez avec une bête étrange et particulièrement féroce. Il réchappe de peu à cette attaque et, chanceux, avec une seule blessure: une vilaine morsure. Le lendemain, Scott se sent bizarre. Sans qu’il le sache encore, sa vie vient de changer. Il est devenu un loup-garou…

A la base pour moi, Teen Wolf, c’était ça :

Un film de 1985, avec Michael J. Fox, qui découvre, suite à certains « changements » chez lui, qu’il appartient à une famille de loups-garous… Si vous avez l’occasion, jetez-y un œil, ça a vieilli c’est sûr, mais ça garde la petite touche particulièrement chaleureuse des années 80.

Teen Wolf, la série, n’a rien à voir. Bien sûr, on reste dans le loup-garou, adolescent, mais la comparaison s’arrête à peu près là… Le fantastique est à la mode en ce moment dans les séries : Once Upon A Time, Grimm… Mais là, on s’éloigne des contes de fées et on s’attaque à un mythe précis : celui du loup-garou.

Rien d’innovant dans le traitement de ce dernier : on devient loup-garou en se faisant mordre par un mâle dominant (un Alpha) ; la pleine lune rend légèrement « touchy » et on développe des capacités particulières (audition améliorée, vitesse surhumaine, force et agilité décuplées…). Donc ce qui va surtout nous intéresser ici, c’est l’histoire. Je ne vous cache pas que l’épisode pilote m’a un peu fait peur : enchaînement rapide des plans, zooms, musique à gogo… Clairement, la série, diffusée d’abord sur MTV, tenait beaucoup trop du clip à mon goût. J’ai quand même continué (et non, je lâche pas l’affaire facilement !), et ce côté « clipesque » s’atténue ensuite, et heureusement. On s’attache vite à Scott, pauvre adolescent perdu dans les tourments de la jeunesse, devant faire face à une situation extraordinaire. Bien sûr, on voit facilement le parallèle : Scott devient un homme // Scott devient un loup-garou : dans les deux cas, les hormones, le corps qui change, apprendre à se contrôler et tout ça…

De gauche à droite: Lydia, la reine du lycée, plus intelligente qu’elle n’en a l’air; Jackson, le roi du lycée, prêt à tout pour avoir ce qu’il veut; Stiles, l’ami fidèle; Melissa et Scott; et Derek « magnétisme animal de ouf » Hale

Alors autant vous le dire tout de suite : j’adore. Contrairement à Grimm, Teen Wolf m’a tout de suite convaincue. Est-ce que le beau Tyler Posey, qui interprète Scott, ou le dangereux sexy Derek Hale (Tyler Hoechlin) y sont pour quelque chose ? Oui. Clairement, sur ce coup-là, je retrouve les hormones de mes 15 ans. Et ça me plaît. Pour nous qui avons connu les séries télés des années 90, Teen Wolf a la saveur particulière des Buffy et compagnie, avec assez de fantastique, de frissons et d’hormones en folie pour nous captiver. Devant cette série, je redeviens une vraie gamine et j’aime ça. Mais les pectoraux bien dessinés de Scott ou la musculature sympathique de Derek ne sont pas les seuls points positifs de la série. Heureusement.

Rapidement, on sait qu’il y a un grand méchant, et la quête de ce dernier va nous tenir en haleine tout le long de la saison. Contrairement à Grimm, la série se met en place rapidement, et chaque épisode apporte quelque chose, que ce soit à l’intrigue principale ou à l’apprentissage « lycanthropien » de Scott. Avec, à côté, des mystères qui s’installent, des révélations qui se font, et bien sûr de l’humour. Le rigolo dans la série, c’est Stiles (Dylan O’Brien). Et il me plaît beaucoup parce que, comme dans la vraie vie, ses blagues ne sont pas toujours drôles. Peut-être est-ce un faux-pas des scénaristes, mais moi je trouve que ça sonne juste. Entre lui, le coach de crosse (sport que je vous laisse découvrir par vous-même) et les quelques sorties marrantes de Scott, on passe vraiment un bon moment. Et comme souvent, quand il y a des monstres (que ce soient des vampires ou des loups-garous), il y a bien évidemment des… ? Des chasseurs. Tout juste ! Ici, ils sont efficaces, mais le danger pour Scott est ailleurs : Melissa Argent (Crystal Reed), la nouvelle du lycée, de qui il s’éprend, fait partie de la famille des chasseurs. Aïe, ça complique tout, et prépare le terrain pour une histoire à la Roméo & Juliette…

C’est vrai, quoi, à quoi ça sert une chemise? A rien. On est d’accord…

J’ai englouti la première saison (12 épisodes seulement !) à une vitesse folle. Et maintenant je me sens un peu orpheline… La seconde saison a commencé le 3 juin aux Etats-Unis, je suis impatiente de poser mes yeux dessus !

Allez, je vous laisse, je vais retrouver ma meute. AAAaaaaouuuuuuuuuh !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

Cet article, publié dans Séries, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour Teen Wolf: qui a peur du grand méchant loup?

  1. Fabien dit :

    Je viens de commencer cette série et ça a l’air pas mal. Après, c’est vrai que tout s’enchaîne rapidement mais j’espère juste que c’est parce que c’est le premier épisode.

    • Stéphanie dit :

      Bah je trouve que ça s’atténue après, ou alors c’est parce que je suis rentré dedans… En tout cas, ça m’a frappé au premier, et c’est passé après, alors bon! Tant mieux! ^^

  2. Mat dit :

    trop « girly » pour moi!!

    • Stéphanie dit :

      Meuh pas du tout!!! Y a des poils partout d’abord!! Bon. Et aussi des muscles sur des jolis garçons. Et des ados. Bon, je l’ai dit que j’avais 15 ans quand je regardais, non? Je l’ai diiiit!🙂 Et plus sérieux: girly dans quel sens ? Parce que pour moi, « girly » c’est Gossip Girls, Pretty Little liars… Je dirais plus « teen » que « girly.. C’est une vraie question, hein, je me demande, hein, rien d’agressif du tout, tu sais bien que je suis sympa!^^

  3. Mat dit :

    ouais, je me suis rendu-compte après coup que ce n’était pas le bon terme.. Trop pour les midinettes, ça te va mieux??🙂

    • Stéphanie dit :

      Mais ouais!! Même si je pense qu’un public plus large que des « midinettes » peut y trouver son compte… Mais ouais, chuis carrément midinette des fois, et ça me va!!! ^^

  4. Mat dit :

    c’est bien d’assumer, d’autant que pour moi, il n’y a aucun sens péjoratif à ce mot! Et puis ce serait mal venu de ma part, vu que j’ai également un (petit?) coté adolescent attardé!!

  5. roseline dit :

    Piouuuuuffff, je viens de finir la saison 1 et je rattrappe mon retard de la saison 2 dès demain. Comme je ne fais rien comme tout le monde, je suis particulièrement attachée à Stiles et Lydia. Excepté en matière de pectoraux et de charisme masculin, où là je dois dire que Dereck « Hot » Hale est parfait!😉

  6. lorie dit :

    bonjour je pense que Teen Wolf c est genial et que scott est beau mais que derek est encore plus beau avec c’est muscle

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s