Wrestlemania Revenge : encore, encore, encore un peu plus !!!

Je vous avais déjà parlé de mon amour pour le catch . Et si j’aborde de nouveau le sujet aujourd’hui, c’est parce que j’ai été au catch. Oui, msieurs-dames. Wrestlemania Revenge, c’était à Bercy, vendredi dernier.

Wrestlemania, qu’est-ce que c’est ? C’est LE show de catch de l’année, celui où tous les grands matchs ont lieu, où toutes les grandes stars du catch s’affrontent, où les intrigues se nouent et se dénouent. Un vrai gros show à l’américaine, avec stars et invités prestigieux, et encore plus de feux d’artifices, d’effets, et de « trucs de ouf ». Un jour, j’irai. Cette année, c’était la 28ème édition de cette véritable institution dans le monde du catch, qui eut lieu à Miami, en Floride.

Kofi Kingston et R-Truth, les "gentils" du moment.

Wrestlemania Revenge, c’est donc la revanche. Enfin, pas vraiment. Clairement, on était bien loin du show à l’américaine. Pas de feux d’artifices, pas de caméras (les grands écrans géants ne servaient donc pas à grand-chose, et les gens « du fond » voyaient donc à peine), pas franchement de mise en scène… On était loin de ce qu’on voyait à la télé… Je dois avouer que sur ces points là, j’ai été un peu déçue… Et puis le public, timide, a mis trèèèèèèèès longtemps à démarrer, ce qui était vraiment dommage, mais ce qui m’a permis de comprendre pourquoi ils ne sortent pas la grosse artillerie pour nous, et pourquoi le show est plus souvent en province qu’à Bercy… Nombreuses étaient les personnes dans mon champ de vision à n’avoir pas bougé de la soirée… Et à nous jeter des regards parce que nous, on s’amusait. Je ne vois pas l’intérêt d’assister à ce genre d’événements sans « kiffer grave » (ou sans comprendre ceux qui le font), mais bon, chacun sa vision des choses, hein…

Le monsieur pas content, c'est Lord Tensaï, une masse qui a "mis la misère" à son pauvre adversaire..

Vous vous demandez peut-être quel genre de personnes vient voir ce genre de spectacle ? Ben, tous. J’ai vu des familles entières, des mecs entre eux, des femmes entre elles, des jeunes, des vieux, des papas et leur fils, des mères avec leur filles, des gens un peu plus « aisés » et des gens un peu moins. Vraiment, si vous hésitez à y aller de peur de tomber sur de gros bourrins, n’hésitez plus ! Enfin, y en avait quand même hein, mais à la limite tant mieux : ils mettaient un peu l’ambiance !

Voilà, j’ai balayé les aspects négatifs de suite, parce que ceux-là, ils n’y peuvent pas grand chose nos catcheurs. En ce qui les concerne, j’ai été RA-VIE.

Le Miz n'aime pas la "Fwance", mais je crois que le sentiment est "wécipwoque"...

Un match de catch, c’est un peu un spectacle de Guignol pour les grands. On acclame les gentils, on hue les méchants, on frémit à chaque coup (même si on sait que c’est du fake), et on admire les performances des athlètes. Je me suis sentie comme une gamine, et j’ai adoré ça. Les méchants étaient énervants et malhonnêtes à souhait, usant de tricheries et apostrophant le public. L’un d’eux, Le Miz (qui affrontait mon chouchou, John Cena), s’est même fait le plaisir de nous dire en français (avec un accent à couper au couteau), à quel point il n’aimait « pas la Fwance et le Fwomage, qui pue comme lé Fwançais ». Bronca dans le public, but atteint ! J’avais du mal à ne pas applaudir les vilains quand ils arrivaient sur scène, tellement j’aime les détester ! Et puis il y a les gentils : Kofi Kingston, R-Truth et son Little Jimmy invisible (oui, oui, je sais, mais c’est trop compliqué à vous expliquer…) ; Santino Marella, l’Italien, qui nous a fait un petit discours, en français, car lui il ADOOOORE Paris ; Zack Ryder… Le public, scandant leurs noms, les acclamant à chaque coup, marquait bien sa préférence. Et moi aussi.

The Champ' is here! Let's go Cena!!!!!

Là où tout s’est emballé (après l’entracte, enfin !), c’est le moment où John Cena est arrivé. Toute la « Cenation » (moi incluse !) scandait son nom, et les autres répondaient. Ce qui donnait : « Let’s Go Cena ! » / « Cena Sucks ! ». Et c’était cool. Un gamin derrière moi, fan absolu de Cena, s’est évertué à crier assez fort pour couvrir les chants « ennemis ». Trop mignon ! J’ai hurlé, crié, tapé des mains, pour encourager « mon champion », et pourtant, j’étais malade. Mais impossible de rester en place. Dès que les premières notes du « thème » de Cena ont retentie, j’ai, pour parler clairement « péter un câble ». TROP BON.

Le clou du spectacle, c’était le match CM Punk / Chris Jericho. Ce dernier est arrivé le premier, et j’avoue que son petit slip qui brille m’en a mis plein la vue ! ^^ Un catcheur que j’ai toujours beaucoup aimé, mais qui est plutôt maintenant dans le camp des méchants, pour faire simple. Évidemment, quand CM Punk entre en scène, c’est la « folie dans les studios ». J’étais heureuse de voir en vrai le GTS de CM Punk (le Go To Sleep, sa technique de finition; imaginez l’état de l’adversaire après ça).

CM Punk contre Chris Jericho... CM punk a savouré sa victoire en prenant le temps de saluer le maximum de fans! CM Punk! CM Punk! 🙂

Voilà, dur de retranscrire la folie de l’événement, mais je vous recommande vivement de tenter l’expérience, si vous en avez l’occasion. Moi en tout cas, j’y retournerai !

Rendez-vous sur Hellocoton !

APPROVED BY Stéphanie ☺

CM PUNK! CM PUNK! Bon, je me calme... 😛

Cet article, publié dans Loisirs, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Wrestlemania Revenge : encore, encore, encore un peu plus !!!

  1. Sylia dit :

    Ha le catch !!! Fan depuis toute petite, je suis contente de voir que je ne suis pas la seule fille qui apprécie ce genre de spectacle. J’ai assisté à Raw (autre type de show) et bien que celà reste assez calme par rapport aux shows à l’américaine, comme tu le dis, nous en avons pris plein les mirettes. C’est simple à force de hurler, je suis ressortie aphone mais le sourire aux lèvres et excitée comme une puce ! Je reste fan à jamais de l’Undertaker, de ses serpents, de son cercueil où il enfermait son adversaire vaincu et d’une mise en scène incroyable à chaque apparition. Merci pour cette article qui me donne envie de reprendre des billets pour un prochain spectacle.

    • Stéphanie dit :

      Merci à toi pour ce sympathique commentaire!! Et je suis sûre qu’on n’est loin d’être les seules filles à apprécier, mais c’est sûr que c’est pas toujours facile à placer dans une conversation… La soirée était vraiment géniale et les catcheurs sont justes énormes et jouent le jeu avec leur public, même si ce dernier est parfois long à se lâcher! ^^ Quant à l’Undertaker, je crois que si jamais un jour je le croise, je pleure, tellement il m’a marqué petite. Je ne désespère pas, après tout, le Dead Man est éternel… 😉 Je croise les doigts pour pouvoir voir Smackdown, à Lyon ou à Nantes, l’automne prochain, on se croisera peut-être…!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s