S’il vous plaît, ne faites pas ça chez vous!

Aujourd’hui, sur le blog, on va parler bastooooooon ! On va parler catch ! Et oui !

Alors d’accord : je suis une jeune femme de trente ans, mère de surcroît, qui aime écouter Benjamin Biolay et regarder Chat noir, Chat Blanc de temps en temps… ET j’aime le catch… Ca vous semble bizarre ? Et ben à moi, pas tant que ça ! Venez là, que je vous explique…

Mes premiers matchs de catch, je les ai vus avec mon pôpa, à la maison, sur Canal+, quand la chaîne cryptée faisait encore « XZXXXZXZRZXXZKRRZZZ ! » si on n’avait pas de décodeur. J’ai été très intriguée par ces hommes, jeunes et moins jeunes, habillés en super-héros, courant, tapant, tombant, voltigeant, et j’en passe. « Mais papa, c’est vrai ou c’est faux ? – Ben c’est faux ! – Mais il saigne, là ! – Ben c’est vrai ! » Oui, mon papa m’a été d’une grande aide pour séparer le vrai du faux dans ce spectacle à tendance tape-à-l’oeil (sérieusement, hein, je rigole pas, je suis intimement persuadée que trop jeune, regarder ça tout seul, ça laisse des séquelles !). Et je suis très vite devenue fan ! Bien sûr, j’avais déjà entendu parler du catch grâce à un dessin animé d’outre-Atlantique qui passait sur TF1, me semble-t-il, et dont le héros n’était autre qu’Hulk Hogan, grande figure du catch américain dans les années 80. Alors du coup, lui, je l’aimais bien ! J’étais aussi fan du Heartbreak Kid Shawn Michaels, parce que je le trouvais beau (oui, bon, j’étais petiote, et ses costumes brillaient beaucoup), et de l’Undertaker, parce qu’il me faisait peur.

Hulk Hogan, héros d'une génération.

Le Heartbreak Kid Shawn Michaels

L'Undertaker "le fossoyeur"...

Quelques années ont passé, les matchs n’étaient plus retransmis, du coup, plus de catch pour bibi. J’ai très bien vécu sans, rassurez-vous ! Et puis, alors que j’étais devenue une grande fille vivant avec son amoureux, la télévision numérique débarqua avec son lot de chaînes. Et NT1! Un vendredi soir, zappant au gré des pubs (oui, j’aime les pubs, je suis pubologue, d’ailleurs : Marque, si tu veux savoir si ta pub est de qualité, contacte-moi !), je tombe sur du catch… Et alors là «OooOOOoooh ! Du catch !!!! Comme quand je regardais avec mon papa !!!!! Oooooh ! C’est trop bien ! L’Undertaker est encore là ???? Mais il a quel âge ????» Comme madeleine de Proust, on fait plus attendrissant, je sais, mais je ne peux renier certaines choses. Pis, j’en n’ai pas envie d’abord ! Je me suis donc remise à regarder. Par périodes au début, et puis plus assidûment dernièrement. Certains diront que c’est du n’importe quoi, que c’est une débauche révoltante de moyens financiers pour du spectacle de piètre qualité. Mais moi je dis : chacun ses goûts. Qu’est-ce que ça m’apporte ? Rien : c’est du catch ! Mais ça me vide la tête (vaut mieux ça que Les Anges de la télé réalité 32…), ça me fait marrer, et ça me rappelle quand j’étais gosse et qu’on m’impressionnait avec un rien. J’ai tenté des descentes du coudes pathétiques, des étranglements des yeux, et des coups de la corde à linge (aucun cobaye, rassurez-vous, mais j’ai un bon style !) : j’étais Wonder Woman ! Et maintenant, je continue à faire plaisir à la petite fille que j’étais, et à la grande qui se marre grassement quand Santino Marella nous présente Francesco et Pasquale, ses muscles (les européens ne sont pas super bien représentés, mais bon, c’est comme ça, hein !).

Santino Marella, catcheur bouffon et sympathique!

Aujourd’hui, les superstars s’appellent John Cena, CM Punk, Mark Henry (l’homme le plus fort du monde, c’est comme ça qu’il s’appelle !), Sheamus « The Celtic Warrior » (plus blanc que blanc, plus roux que roux!), Rey Mysterio, John Morrisson… Mes préférés sont restés les mêmes que petite : l’Undertaker (qu’on ne voit plus en ce moment, mais il revient toujours d’entre les morts…) et Triple H (aussi appelé « The Game », qui est dans le métier depuis longtemps). Les choses ont un peu changées : toujours de la baston, hein, sinon « what’s the point ? », mais beaucoup d’alliances, de trahisons, de parlotes, de tractations, de revanches… Des fois, c’est du catch, et des fois, c’est du soap ! Heureusement, on est de nouveau dans la partie plus catch, celle qui me plaît ! Alors, que je vous explique un peu comment ça marche. La WWE, la World Wrestling Entertainment, gère deux shows de catch : le Monday Night Raw, et le Friday Night Smackdown. Et chaque show a ses stars. Les spectacles ont généralement lieu dans d’immenses salles (en France, ils passent parfois à Bercy, c’est dire), et la foule évidemment en délire ne se lasse pas d’huer et/ou d’acclamer les catcheurs (on en revient toujours aux jeux du cirque !).

Si vous faites partie des adeptes de John Cena, vous faites partie de la "Cenation".

Triple H a une grosse ceinture, et il est content!

CM Punk le dit lui-même: c'est le meilleur du monde... A voir, hein!

Même si tout cela n’a l’air que d’être du flan, il faut quand même reconnaître que ce sont de vrais athlètes. Et oui, savoir tomber sans se faire mal, savoir taper sans toucher, tout ça, ça s’apprend. D’ailleurs, je m’en suis rendu compte avec Mélanie au dernier Comic Con, où des catcheurs français apprenaient à des amateurs les rudiments du métier, notamment à tomber de façon impressionnante (avec beaucoup de bruits, donc) sans heurts. D’accord, ils n’établiront pas de records du monde, mais certaines prestations, notamment des voltigeurs, ne font pas douter que pour être un bon catcheur, il faut bosser tous les jours ! Toute la mise en scène autour est impressionnante : chaque star a son entrée, sa musique, ses feux d’artifices même, selon sa côte de popularité. Comme partout, « il y a les méchants et les gentils » (merci Candy !), les sous-fifres, les têtes d’affiches… Rey Mysterio donne généralement un masque à un enfant (c’est un gentil !), tandis que Cody Rhodes distribue des sacs à papier pour que chacun cache sa laideur (c’est un méchant, tendance « j’ai grillé un câble »). Moi, ceux qui m’énervent trop en ce moment, c’est Alberto del Rio (Grrr !), le Miz, et R-Truth !

De gauche à droite et de haut en bas: un Rey Mysterio volant; John Morrisson, le chouchou de ces dames; Mark Henry, l'homme le plus fort du monde! Et Alberto del Rio, qui m'éneeeeeeerve!!!

Considérez cet article comme mon coming-out : oui, j’aime le catch ! Mais je n’aime pas que ça, et j’ai passé l’âge de ne pas dire ce que j’aime, parce que ça pourrait ne pas plaire à tel ou untel. Faites comme moi ! Que ce soit pour le catch ou pas, d’ailleurs… (oui, il y a un message derrière l’article, c’est beau !)

Attention, attention, message à l’attention des adultes : ne laissez pas les petits regarder ça seuls, hein, c’est drôle si on regarde ça en famille, pas si on note les prises pour les refaire à l’école !

Alors voilà, essayez et qui sait, peut-être que ça vous fera rire 5, 10, 15 minutes, mais ça vous fera marrer (ou pas, mais vous saurez !), et ça, ça n’a pas de prix (là, c’est moi qui me marre !) ! Vous vous rendrez au moins compte que y a rien de bien méchant, et que tout le monde peut apprécier (je me répète : ou pas ! Mais est-ce vraiment grave ?). Je vous laisse : on est vendredi soir au moment où j’écris ces lignes (pour de vrai !), et y a Smackdown qui commence !

Le royal Rumble, un grand événement où des dizaines de catcheurs s'affrontent, en même temps!

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

Pour voir le catch, c’est sur NT1, le samedi soir (si vous n’avez rien de prévu, vous squizzez pas une sortie, quand même !). Raw et Smackdown passe l’un après l’autre, pratique !

Cet article, publié dans Bordel, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour S’il vous plaît, ne faites pas ça chez vous!

  1. Stephke dit :

    J’ai toujours adoré le catch!!! Je regardais des matchs avec ma maman quand j’étais petite… Depuis, j’adore!

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s