Doctor Who experience – Ou comment toi aussi tu peux monter dans le TARDIS en vrai (ou presque)

Attention, article plein d’onomatopées, de références à Doctor Who, spoilers possibles sur l’expo, les saisons 5 et 6 (plus régénération de Ten) et probablement incompréhensible par les non-initiés.

Ca commence à se savoir et je ne m’en cache même pas, je suis Doctor Who-dépendante. Aussi, quand je vais à Londres, je profite pour être dans la patrie qui a mis au monde une série aussi dingue pour donner tout loisir à mon addiction.

A Londres aussi, on trouve un Olympia. Mais là, pas de Bruno Coquatrix plutôt un énorme local pour salons. Depuis février 2011 et jusqu’en novembre 2011, l’Olympia abrite une exposition temporaire sur Doctor Who. Mais plus qu’une simple exposition, il s’agit d’une expérience à part entière.

Dans cet Olympia pas de grosse lettres rouges mais un TARDIS

A l’entrée de l’exposition, on est immédiatement immergés par la musique électrique du générique façon Eleven. On entre ensuite dans une salle d’attente qui permet de patienter en prenant des photos sur fond de bande son de la saison 5 et à crier des « Oh, c’est la Robe de Liz X dans l’épisode 502 ! Oh ! Un Dalek de Victory of the Dalek » à une petite sœur qui n’y comprend rien. Les « Hiii ! » et « Ohhh ! », « Ouahhh ! » vont ponctuer votre parcours, pour peu que vous soyez un tantinet accro à la série.

Attention là commence l’expérience, vous pouvez sauter ce passage si vous comptez y aller sans vous faire Spoiler.

A bout de quelques minutes, on entre dans une salle avec un écran où est projeté un best-of de la saison 5 (le Matt Smith show commence ici, et mes « ahhhhh » aussi) l’écran se fissure façon crack in the universe et s’ouvre en deux. Derrière, on trouve le musée national du Starship UK autour de nous de nombreuses références aux épisodes : les machines clown qui font peur (502) , les automates de Forest of the Dead, Le Téléscope de Tooth and Claw et bien d’autres choses. Sur l’écran face à nous qui nous décrit les objets qui nous entourent, le Docteur apparait, il est bloqué dans la Pandorica et a perdu son TARDIS (si vous ne connaissez pas Doctor Who et que vous ne comprenez rien, c’est normal, Keep calm and carry on). Il active son tournevis sonique et elle apparait sur notre coté (Hiiiiiii !) Les portes s’ouvrent (HIIIIIIIIIII !) et on entre dedans, après un couloir, on est vraiment dans le TARDIS, et promis c’est Bigger on the inside. Il faut qu’on la ramène au Docteur. Pour ça, on doit activer certaines manettes. Ca bouge (un peu) ça fait du bruit, on s’y croirait presque (encore que dans mon esprit le TARDIS secoue à fond). Forcément, ça ne se passe pas comme prévu, et le TARDIS atterrit. On continue notre chemin et on tombe nez à nez avec des Daleks (AHHHHHHH !) Evidemment on est menacés par d’effrayants « Exterminate ! ». Heureusement on est sauvés par l’intervention combinée du Docteur et d’un vaisseau Dalek impur (oui là aussi faut avoir vu toute la nouvelle série pour comprendre).
Le Docteur nous remercie et l’aventure se termine là.

Fin du spoiler de la partie interactive.

Enfin on arrive dans la partie exposition en elle-même, dont la salle d’attente était en fait un avant-gout.

Au centre de la première salle, le TARDIS d’Eleven avec à ses cotés une horrible statue de cire de Matt Smith. Tout autour, on retrouve les costumes de chacune des incarnations du Docteur.

L’horrible statue de cire et le magnifique Tardis (et en guest mon pote Cookie)

Dans la salle suivante, on retrouve une reconstitution de l’intérieur du TARDIS de Nine et Ten (HIIIIII !). Derrière un écran diffuse la régénération de Ten en Eleven brisant le cœur de chacun des participants (même ma petite sœur qui n’y connait rien je suis sûre). Au reste du programme les costumes de nombre de compagnons (« Ahhhh le manteau de Jack Harkness !!!») et bon nombre d’aliens méchants ou pas, croisés au cours des épisodes. On croise même des Silences (Ils sont encore plus effrayants comme ça), Face of Boe, que j’ai eu envie de cajoler, ou le costume d’Idris (HIIIIIIII !!!).

La balade se termine par un passage obligé par la boutique (ce qui fera évidemment plaisir au Docteur, car la présence d’une Boutique est signe d’un lieu sûr, et aux fans qui ont le porte-monnaie encore plein).

Alors bilan de l’expérience ? En elle-même, la partie interactive est vraiment très sympa. Je me suis mise à rêver d’un parc d’attraction Doctor Who (ou alors on remplace Armaggeddon aux Walt Disney Studios par une aventure en TARDIS). C’est vraiment le paradis des fans. La salle a une concentration de « OMG » au cm² des plus importantes.

Point négatif : le prix. £20 si on n’a pas réservé à l’avance + quelques pences si on paie par carte bleue. Compter £18 si vous réservez à l’avance. En même temps, Londres c’est cher en dehors des musées gratuits (suffit de voir le prix du London Dungeon). Mais pour moi, ça les valait.

Le vrai Matt Smith et le Tardis (oui moi aussi il me fait cet effet)

Jusqu’au mois de Novembre à Londres puis en 2012 à Cardiff.
www.doctorwhoexperience.com/
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mélanie

Advertisements
Cet article, publié dans Voyages, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Doctor Who experience – Ou comment toi aussi tu peux monter dans le TARDIS en vrai (ou presque)

  1. Stéphanie dit :

    Bon, ben j’ai pas le choix: j’irai à Cardiff! ;p

  2. Yeles dit :

    L’expérience dure jusqu’au 22 février et sera reconduite à Cardiff l’été prochain. Un total pied les deux fois où je m’y suis rendue : une fois entre fans adultes, la fois suivante avec mon gnome qui a atteint le nirvana (raaaaaaaaaaaaah lovely, tous ces daleks !) et les deux fois, j’ai pleuré comme une idiote dans le Tardis de Ten.

    Un grand pied de fan et un fantasme satisfait 😀 (et un banquier décédé)

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s