Le manuel du puceau… A mettre entre toutes les mains!


« Note aux libraires, parents et lecteurs adultes, anciens puceaux

Ce manuel est destiné avant tout aux adolescents :

– rougissant aux questions oppressantes de leurs proches,

– silencieux et tristes lors des réunions de famille,

– dotés d’un sexe masculin.

Le contenu de ce livre pourrait surprendre les personnes ne correspondant pas à ces critères. »

Voilà l’avertissement que l’on trouve au début du Manuel du puceau, de Riad Sattouf. Le ton est rapidement donné. Je suis tombée un peu par hasard sur ce livre dont la couverture m’a tellement intriguée, qu’après avoir lu quelques pages, j’ai rapidement décidé de me l’offrir. J’avais déjà eu quelques échos positifs de Riad Sattouf, et c’était l’occasion d’enfin découvrir un auteur de BD qui, je ne le savais pas encore, ne me décevrait jamais par la suite.

Alors oui, quand on est une fille, y a des tas de choses qu’on ne comprend pas ado (qu’on ne veut pas comprendre d’ailleurs, vu qu’on nous rabâche dans tous les coins que nous sommes tellement matures… A voir, hein…). Et les garçons sont l’une d’elles. Ces énergumènes rarement intelligents, rarement délicats, et quand l’un d’eux avait le malheur de l’être, il devenait la risée des garçons, et l’« ami » des filles, l’« éternel copain». Ce qui, à l’adolescence, lui faisait une belle jambe…

Aujourd’hui, après avoir lu ce Manuel, à cet incompris, ce bon copain de la gente féminine, je dis : pardon. Pardon de ne pas avoir vu l’homme en devenir derrière ce physique frêle et ingrat. Pardon d’avoir lourdement insisté sur le fait que « Oh mais tu sais, les filles t’adorent ! T’es un trop bon copain ! » Pardon aussi d’avoir, comme toutes ces idiotes, camouflé mon intérêt pour le « rebelle à deux balles du fond de la classe » si mal, que tu ne pouvais que t’en rendre compte… Mais en même temps, on n’était pas si différent ! De voir les affres que tu as traversés me peine, car, même s’il y a beaucoup de différences, on est un peu passé par le même chemin. Les « pas cools », les « pas populaires », c’était nous ! Mais en grandissant, tu t’es certainement rendu compte d’une chose : les « pas si bêtes que ça », les « qui vont pas mal finir », et les « qui ont eu des vraies amitiés pendant leur scolarité », c’est aussi nous!

Ce livre est une aide précieuse aux adolescents en pleine période trouble. Non, ce n’est pas facile. Oui ils vont en baver. Ok, c’est dit de façon crue. Mais si tout est dit sans tabou, tout est dit aussi avec humour. La dédramatisation est nécessaire. Pour les anciens puceaux, c’est un peu un baume, un « T’as vu ? C’était dur, mais finalement, t’as survécu, hein ? » C’est sérieux, et en même temps, ça ne l’est pas. La galerie de personnages est très juste. On en a forcément croisé quelques-uns durant nos jeunes années. Certaines phrases vous diront sans doute quelque chose. Ca sent le vrai, le vécu, et ça fait du bien ! En tant que maman de deux garçons, je suis néanmoins partagée… D’un côté, j’me dis «Mais qu’est-ce qui m’a pris d’acheter ce genre de bouquin, vite, brûlons-le d’ici une dizaine d’années ! », et de l’autre « Et ben, heureusement qu’ils pourront tomber dessus, parce que vu la maman relou, m’est avis qu’ils vont avoir besoin d’aide ! ».

Alors ouais, si vous avez de l’humour, si l’ado à qui vous voulez l’offrir en a, allez-y foncez et faites un beau cadeau. Offrez-le vous aussi d’ailleurs, en hommage à ce puceau que vous avez méprisé les filles, ou pour l’ancien puceau en vous les gars… Et brisons ensemble la chaîne terrible du destin des puceaux… Ou pas. ☺


Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s