L’atelier des Chefs ou l’art de surkiffer la cuisine…

Pour cette première « en cuisine », on attaque fort, on enfile le tablier, on affûte les couteaux et … on ne parle pas de Cupcakes 😉 . Promis, notre nom, ce n’est pas du flan, on y reviendra un peu plus tard. Je vous passe l’histoire complète de mon amour de la cuisine et de la table, pour arriver directement au fait que nous avons ce point commun toutes les trois sur ce blog : on aime cuisiner et manger. Et aussi bizarre que cela puisse paraître, Stéphanie et moi n’avions jamais franchi le cap du cours de cuisine. Allez, c’est chose faite depuis le vendredi 26 août, et notre vie culinaire ne sera jamais plus la même.

Première surprise, quelques jours plutôt, la découverte de toutes les possibilités d’ateliers : tant les thèmes que les durées et le coût, il y en a vraiment pour toutes les envies : de 30 min à 4 h, salé/sucré, à déguster sur place ou à emporter. Pour ce coup d’essai, la formule « en-cas » pour 15 euros, un plat en 30 minutes. La durée nous laissait un peu perplexe, compte tenu de ce qu’on a choisi : Risotto de Gambas et Jambon cru. Nous nous présentons rue de Penthièvre dans le 8ème à Paris, 10 minutes avant le début du cours. Petit porche, petite cour, baie vitrée sur «l’atelier » et entrée par l’épicerie, bien fournie en produits et ustensiles utilisés pendant les cours. L’accueil est chaleureux. Nous apprenons que nous pouvons agrémenter notre dégustation d’un verre de vin, du dessert du jour du chef et d’un café. Passage obligatoire par les lavabos et nous voilà partie pour 30 minutes de plaisir avec le chef François Pelletier. Oubliez tout de suite la sévérité et le sentiment d’élitisme de la cuisine, ici il ne sera question que de partage, de conseils et de gourmandise. L’atmosphère est détendue, le chef pédagogue et rassurant. Nous sommes quatre ou cinq par plan de travail et chaque équipe va confectionner son plat. Pas à pas, nous sommes guidés : couper l’oignon en gardant les yeux secs, retirer les boyaux des gambas sans les abîmer, nacrer le riz et surtout, ne pas forcément passer son temps en cuisine alors que les invités ont investi le salon : tous les conseils sont judicieux, testés et adoptés dans la minute. Non, vous n’avez pas forcément besoin de prévoir une animation pour que vos amis aient le sentiment que le dîner est parfait, ou bien vous mettre en cuisine des heures durant pour prouver aux copines votre savoir-faire maison. Nous nous regardons souvent avec Stéphanie : grand sourire de chaque côté, nous voilà décomplexées du tablier !

Alors le Risotto en trente minutes est-ce réellement possible ? Oui, à condition d’avoir les produits pesés et prêts, et surtout la place et les accessoires adéquats. Au final, chez soi, il faudra compter un peu plus mais vraiment pas l’estimation effrayante que vous avez en tête. J’attaque la recette, je sais déjà que vous salivez depuis au moins deux paragraphes.

Recette:

(pour 6 personnes)

Riz carnaroli : 300 gr, gambas surgelées : 18 pc, 1 oignon, 1 échalote, 6 tranches de jambon cru, 50 gr de parmesan Parmigiano Reggiano, 50 gr de beurre doux, un verre de vin blanc sec, 5 cl d’huile d’olive, 1 l d’eau

Décortiquer les gambas (ôter têtes, queues et carapace), retirer le boyau en pratiquant une incision sur le dos de la « bête » et les extraire à l’aide d’un couteau fin, nécessaire si le boyau est plein, car cela apporte de l’amertume ; sinon, s’il est translucide, le goût ne sera pas changé. Couper les corps en deux dans la largeur et les réserver. Plonger les têtes des gambas et l’échalote épluchée et émincée dans 1 L d’eau : porter à ébullition, puis laisser infuser à feu doux pendant 10 min. Vous pouvez aussi sauter cette étape, et prendre un bouillon du commerce de qualité, évidemment ! (petits cubes de marques trop connues à éviter cependant).
Eplucher et émincer l’oignon. Le faire revenir dans une sauteuse avec l’huile d’olive. Puis verser le riz pour le nacrer (le rendre translucide sur les côtés), feu assez vif. Déglacer au vin blanc, puis laisser réduire (que le liquide soit absorbé par le riz). Verser le bouillon à hauteur du riz, au fur et à mesure, sans cesser de remuer. Temps de cuisson approximatif du riz : 17 min. Ajouter le beurre froid, remuer, et ajouter le parmesan. Ne pas assaisonner avant d’avoir mis le parmesan, celui-ci sale déjà le plat. Couper les tranches de jambon en fines lamelles. Verser les gambas et le jambon. La fin de cuisson ne prend que quelques minutes. Les gambas sont rosées, le plat est prêt à être servi, de préférence dans des assiettes avec un creux central. Saupoudrez d’une bonne pincée de piment d’Espelette, donnez un tour de moulin à poivre et dégustez !


Le nez sur la montre, nous devons admettre que les 30/35 minutes sont respectées, les odeurs plus qu’alléchantes et la dégustation n’attend que nous. Celle-ci se déroule dans une partie de l’épicerie, avec vue sur la « cuisine ». La table et les meubles en bois clairs et chauds sont agréables. Le vin proposé en fonction du plat nous fait de l’œil : je n’y résiste pas ! Il s’agit d’un Sauvignon néo-zélandais, « the Ned » de 2010, qui se marie à merveille avec notre Risotto fort réussi. Le dessert, une soupe de framboises, est servi pour ceux qui le désirent. Ni l’une ni l’autre n’étant adepte de ce fruit n’y goûte, mais le visuel est tout à fait soigné. Quant au café, il s’agit de la sélection du mois du Starbucks, ou comment avoir un partenariat sympa. Repues, fières de nous et déjà prêtes à essayer tous leurs cours, nous quittons ce très bel endroit à regret après une heure dix de bonheur.


Rendez-vous sur Hellocoton !
Roseline

L’atelier des chefs
 Photos : Stéphanie, Quentin « styliste du blog »

Advertisements
Cet article, publié dans Loisirs, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour L’atelier des Chefs ou l’art de surkiffer la cuisine…

  1. Merci Stéphanie pour ce très bel article ! A très bientôt dans nos cuisines !
    Domitille de L’atelier des Chefs

  2. Stéphanie dit :

    Oui, à très bientôt! Roseline et moi reviendrons certainement au mois d’octobre! 🙂

  3. Roseline dit :

    A très très vite en effet dans vos cuisines…ca a été un bonheur de participer et ensuite d’écrire cet article, le premier d’une longue série j’espère ^^

  4. doudoute dit :

    si jamais tu te fais un petit bol à 16h en t’inspirant de ce que j’ai fais, tu peux le prendre en photo, je te mettrais à l’honneur ! tu vas te régaler 🙂

    • Roseline dit :

      Petit bol bien sympa J’ai fait avec les moyens du bord: taillefine vanille, céréales et pour la touche fruitée: jus multifruits bio Miam! …Pour les photos je te l’ai fait parvenir comment?

  5. Stéphanie dit :

    C’est chouette de lire un autre résumé, avec un autre plat mais la même formule !

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s