Des Filles qui en ont : Bérengère Krief.

 Bérengère Krief, c’est le genre de fille qu’ont devrait détester. Douée, belle, drôle, la jalousie devrait pointer son nez dès qu’elle apparaît quelque part. Sauf que bizarrement, Bérengère Krief a un capital sympathie monstrueux. Même moi je suis incapable de la jalouser, et pourtant la première fois où je l’ai vu, elle jouait la petite amie de John (Simon Astier) dans Hero Corp (Saison 2, avec une ou deux scènes mémorables). Curieuse d’en savoir un peu plus sur elle, j’ai donc été la voir dans son One-Woman show qui se jouait à l’époque au théâtre Le Bout. Deux fois, c’est dire si ça m’avait plu. La première fois, dans la minuscule salle ronde ancien Peep-show, la seconde dans une salle plus grande. On voyait que le bouche à oreille commençait à faire effet.

Ce one-woman show , qu’elle jour encore aujourd’hui, s’appelait alors Ma mère, Mon chat et Dr House Docteur House, ma mère et moi. Sauf que de Docteur House et de sa mère, je n’ai pas souvenir qu’il en ait été question. Par contre, ce dont je me souviens c’est d’avoir énormément rit. J’ai un gros défaut qui pourrait passer pour de la misogynie : je suis toujours plus exigeante avec les femmes que les hommes (je pense que c’est parce que parfois je pense aussi avec mon utérus). Résultat peu de femmes me font rire mais quand une sort du lot, c’est parce qu’elle est vraiment très très bonne. C’est le cas de Bérengère Krief. Elle maîtrise ses personnages, son rythme. Alors oui, c’est du stand-up, mais du très bon. Si son spectacle tend à plaire naturellement aux filles, les garçons ne sont pas en restent et rient beaucoup aussi. Il faut dire que les personnages de Bérengère parlent à tous (Christina Cordula plus vraie que nature, les gros relous dragueurs)  et sont parfaitement incarnés. On se retrouve réellement dans les situations, mais aussi dans le traitement. Quand Bérengère Krief s’est lancée dans le one-man show, elle était incapable de se tenir face au public. Et puis elle s’est lancé un défi, bloqué une date six mois plus tard au théâtre du Bout et commencé à écrire son spectacle. Si ça c’est pas en en avoir, je ne sais pas ce que c’est…

Bérengère Krief, c’est la pure girl next door, à mi-chemin entre Jennifer Aniston (en plus jeune) et Zooey Deschannel (en plus facile à suivre). D’ailleurs, Kyan Khojandi et Navo ne s’y sont pas trompés en lui proposant le rôle de Marla dans la série Bref, plan cul régulier de "Je". Aujourd’hui, comme il y eut une Team Edward et une Team Jacob, il y a une Team Marla et une Team "Cette fille". Et à en croire les réactions sur le net, c’est Marla qui remporte le combat dans les cœurs des téléspectateurs.

Bref, (ouais là j’ai le droit), Bérengère Krief c’est une fille qui en a et qui plait!

Maintenant vous vous demandez où et quand la voir?

Au Point-virgule du mercredi au samedi à 19h

Au théâtre le Bout avec les colocataires, spectacle d’improvisation les vendredis et samedi à 21h45

Ou bien sur le net :

Rendez-vous sur Hellocoton !

Mélanie

Cette entrée, publiée dans Talons Hauts, est taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

2 réponses à Des Filles qui en ont : Bérengère Krief.

  1. Neekde dit :

    C’était Ma mère, Mon chat et Dr House le titre !

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s