Game of Thrones : de la dark fantasy à domicile…

La série qui en a !

What are you saying to the God of Death ? Not Today! (Que dire au Dieu de la mort ? Pas aujourd’hui!)

C’est la réplique qui pour moi résume le plus l’esprit de cette série de HBO. Aucune concession, ce qui en fait une des trames les plus palpitantes qu’il m’ait été donné de suivre depuis longtemps en format « série ».

Dans une contrée imaginaire, proche du médiéval, les luttes et les combats de plusieurs familles seigneuriales pour conquérir le trône de fer. Tout à leurs complots et combats, beaucoup ignorent un plus grand péril : l’arrivée de l’hiver du fond des âges et leurs cohortes de marcheurs blancs, au-delà du mur, au-delà de la protection de la Garde de Nuit.

Je vous jure que c’est plus simple qu’il n’y paraît! ^^

Pas besoin d’en savoir plus, les actions et les rebondissements sont si riches, que je m’en voudrais de vous en spoiler un seul. J’avais peur de perdre le fil au milieu de tant de personnages et à ma grande surprise, il n’est pas si dur de s’y retrouver. Concentrez-vous sur les Starks (les loups), seigneurs du Nord au service du roi, reconnus pour leur honneur, les Baratheon (les cerfs) détenteurs du trône après de bien sombres démêlés,  les Lannisters (les lions), dans l’ombre du roi et les Targaryen (le dragon tricéphale) chassés jadis, la rage au cœur de reprendre possession de leurs Terres. Et beaucoup d’autres personnages secondaires vous réjouiront ou vous feront frémir, croyez-moi ! Plusieurs fronts à suivre en même temps, ça permet de ménager le suspense et de créer des respirations après des scènes particulièrement intenses. La tension est encore plus vive, puisque nous sommes omniscients et nous voyons les personnages agir avec des données qui leur manquent. Imparable pour nous tenir en haleine.

Alors, sous le charme des différents décors : le Maroc et l’Irlande du Nord principalement pour la saison 1, un véritable enchantement.  Le générique est à tomber, présentant la carte de ce vaste royaume, des rigueurs du Nord et de son mur, aux contrées du Sud arides et caillouteuses. Carte qui se met à vivre, accompagnée d’une musique épique, impossible de couper ce générique à chaque épisode. Les costumes sont tout aussi fabuleux et le soin apporté aux armes est un régal. A l’égal d’Un Seigneurs des anneaux au cinéma, HBO ne se moque pas de nous, tout comme il offre de la qualité ciné avec Boardwalk Empire (produit par Scorsese) et son monde de mafieux des années 20 (je vous en parlerai bientôt). Voilà, c’est ça qui se passe quand je regarde Game of thrones, je suis au ciné mais, pendant  10 épisodes. Oui, c’est trop court pour une saison, mais on se rassure de suite, la saison 2 est sur les rails pour début avril.

MA-GNI-FI-QUE!!

Jon Snow: là, c’est pas ma tête qui parle ^^

Pas de fausses notes dans les personnages, avec des mentions particulières pour Jon Snow (Kit Harington), un batârd de Eddard Stark (Sean Bean), intégrant la Garde de Nuit (l’élite des soldats du Nord) et Tyrion Lannister (Peter Dinkladge),  frère de la reine, nain à l’intelligence et au verbe affûté ; il vaut mieux pour lui d’ailleurs,  vu sa condition de semi-homme. C’est jouissif de le voir s’en sortir en rivant leur clou à ses ennemis.

Tyrion Lannister ! Ce n’est pas la taille qui compte…

Et chaque personnage a ses subtilités. Ce ne sont pas les gentils d’un côté, et les vilains de l’autre. Ça serait beaucoup trop simple. Chacun a une part d’ombre plus ou moins grande (certains sont de bien belles pourritures tout de même!), et tous devront assumer leurs choix jusqu’aux extrémités de l’âme humaine.

C’est une série « qui en a » mais pas gratuitement, loin de là. Ames sensibles s’abstenir tout de même et vraiment avec de grands ados si vous en avez à la maison, genre ils se rasent déjà ;).  Les scènes de combats sont rudes, la torture est présente et montrée, beaucoup de scènes de sexe aussi… Mais, je dois dire que tout est justifié et renforce même l’histoire. Là où les grands effets cassent souvent les scénarios, ici, les images crues servent l’histoire. C’est aussi pour ça, que j’ai plein de copines qui la regardent. Si ce n’était que bourrin, nous aurions passé notre chemin…

Y a du bonhomme…

Dès les premières images, il ne vous échappera pas  que Sean Bean (notre Boromir adoré du Seigneur des anneaux) campe le seigneur Stark avec toute la prestance qu’on lui connaît… Suivez-le et pénétrez les intrigues du trône de fer, vous en ressortirez addict !

Rendez-vous sur Hellocoton !

 Roseline

Saison 1: disponible en DVD et en Blu-ray

Saison 2: diffusion aux USA à partir du 1er avril 2012

Cette entrée, publiée dans Séries, est taguée , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

7 réponses à Game of Thrones : de la dark fantasy à domicile…

  1. yeles dit :

    Comme je le disais encore hier, voilà une série qui déchire sa mémé en cotte de mailles. Et Tyrion est peut-être un des meilleurs personnages que j’ai vu à l’écran depuis bien longtemps. Il faut dire que Peter Dinklage est juste parfait. Franchement, un total sans faute, du générique (absolument superbe) en passant par la BO et le tout saupoudré d’un casting énorme. A must see

  2. JC dit :

    entierement d’accord !
    (moi j’ai même attaqué la saga en bouquin ^^)

  3. Mat dit :

    La série de 2011.. Pour autant, on est assez loin du seigneur des anneaux, le coté fantasy n’est là qu’en trame de fond. C’est tout le coté politique et intrigue qui prend le devant. Et effectivement, pas de personnages manichéens.
    La saison 2 débute dans quelques jours.. miam..

  4. La saison 1 finie, je me suis jetée sur les bouquins. Si la saison 1 est plus proche du médiéval fantasy assez réaliste et laissant peu de place à la magie, les saisons suivantes devraient lui laisser plus de place encore que celle-ci soit au deuxième plan, derrière la politique mais surtout derrière les personnages. C’est encore plus flagrant avec la suite. Personne n’est tout blanc ni tout noir (encore qu’il existe des personnages très linéaires avec peu d’évolution, et on se prend même "d’affection" (le terme n’est pas correct, de compassion peut-être) pour des personnages qu’on voudrait voir pendu par les pieds au début.

    Une série à voir, une saga à lire.

  5. Jeanmouloud dit :

    J’en pense que comparer cette série TV à la trilogie ciné du seigneur des anneaux n’est pas une très bonne idée. Surtout aux regards des batailles de plus de 10 personnages. Sinon je suis plutôt d’accord avec le reste.
    Un de mes perso préférés c’est Aria mais peut être parce que j’ai lu les bouquins. Et je trouve Littlefinger particulièrement doué pour le jeu des trônes. Mention spéciale pour Bran qui a un parcours des plus intéressant.
    En bref une très bonne œuvre qui n’a pas finis de nous surprendre.
    Respect J.R.R Martin.

    Et n’oublier pas : " The winter is coming. "

  6. coralie dit :

    Je suis tombée sous le charme de cette série qui sort de l’ordinaire, c’est devenue presque une drogue et en regardant encore et encore les épisodes, j’arrive à voir des choses que je n’avais pas capté la première fois. Visuellement, c’est une splendeur. Celui qui avait se monde imaginaire dans la tête, nous vend du rêve. Les personnages sont attachants et d’autres détestable au possible. Bref, je me langui la saison trois que j’achèterai en dvd et la quatrième pour le printemps 2014 ;).

  7. Une très bonne série, qui nous emmène, nous manipule, nous frustre, nous révolte !! super a ne pas manquer….la suite

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s