Les Pauvres aventures de Jérémie, tome 1: Les Jolis pieds de Florence

Parce qu’on est tous des Jérémie… Un peu… Quelque part… Soyez honnêtes, quoi !

Vous voulez gâter un ado (ou tout autre être, d’ailleurs) féru de BD, mais vous ne savez que choisir ? En parcourant sa BDthèque, vous êtes un peu perdu ? N’ayez crainte, je suis là pour vous livrer une autre petite perle « approved by Stéphanie » !

Alors, comme vous avez pu le constater avec Le Manuel du Puceau, j’aime Riad Sattouf (Riad, si tu nous lis…). En quelques mots et coups de crayon, il a le chic pour nous raconter des histoires, qu’on connaît un peu tous, en fait. Les puceaux/pouilleux/nerds, délaissés de tous dans Le Manuel du Puceau, nos années collèges dans Retour au Collège (horreur, malheur !), ou les jeunes et autres personnages singuliers dans La Vie Secrète des Jeunes (petites chroniques de la vie quotidienne, d’abord publiées toutes les semaines dans Charlie Hebdo, puis réunies en deux albums). Des histoires qui nous rappellent à tous un peu quelques chose et qui, passées à la « moulinette Sattouf », nous font bien rire.

Aaaah, les jolis pieds de Florence!!

Aujourd’hui, je vais vous parler de Jérémie. Mais certainement que le vôtre, il ne s’appelle pas Jérémie. Vous le connaissez cependant : le mec à lunettes, gentil, mais un peu niais, pas bien courageux, mais jamais méchant, maladroit et drôle, généralement à ses dépends. Celui avec qui on est toutes copines, avant de… De rien, généralement, on reste copine avec. Enfin jusqu’à un certain âge, hein, après, certaines d’entre nous accèdent à la maturité, et on voit les choses différemment (j’ai pas dit « vieilles », attention ! En gros : on devient plus malines, si,si!)…

Le Jérémie de Riad, il est comme ça : il travaille dans une boîte de jeux vidéos, et passe ses journées à observer avec désir sa jolie collègue, Florence, dont les pieds le rendent fou ! Il traîne avec son meilleur ami, Jean-Jacques, adepte des supers plans foireux, et la sœur de ce dernier, Sandrine, missionnée pour découvrir les secrets des Kaï-ra.

Des situations drôles et vraies, saupoudrées de « pas-de-chance-c’est-la-vie », mais qui vous donneront envie d’enchaîner avec le tome 2, Le Pays de la Soif, où Jérémie, Jean-Jacques et Sandrine partent en vacances en Bretagne (aaaah, les joies du camping !) ; et le tome 3, Le Rêve de Jérémie, où Jérémie a une copine (et oui, tout finit par arriver !).

Les quelques cases de cet article auront, j’espère, su vous donner envie. Car point trop n’en faut, surtout pour une bande dessinée, et le mieux, c’est toujours de l’avoir sous les yeux. Alors, suivez mon conseil, et débarquer à la FRAC, ou chez Rirgin, installez-vous au rayon BD, et feuilletez donc Les Pauvres Aventures de Jérémie, je suis sûre que vous allez vous marrer (achetez-le aussi, hein, je voudrais pas que Riad m’en veuille ! Riad, si tu nous lis!) !

Le Retour au Collège: Aaaah, ce moment pas du tout angoissant où on arrive devant le collège/lycée... Tu étais populaire? Alors tu peux pas comprendre!!

Ici, La vie Secrète des Jeunes...

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stéphanie

Les Pauvres aventures de Jérémie, Les jolis pieds de Florence, Dargaud,

Janvier 2003, 11, 55€.

Cette entrée, publiée dans Lectures, est taguée , , , , , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

2 réponses à Les Pauvres aventures de Jérémie, tome 1: Les Jolis pieds de Florence

  1. Roseline dit :

    Et Jérémie pourrait tout aussi bien être une nana, comme quelques unes d’entre nous…;)

  2. Merci de m’avoir fait découvrir cette BD!
    Je ne suis donc pas le seul à être tordu!…

    Jérôme

    PS: N’hésite pas à venir voir mon blog! Tu comprendras!…

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s