Les rillettes de thon ou la botte secrète de la fille pressée

Les rillettes de thon, c’est un peu ma botte secrète. Genre, quand je dois ramener un truc à une soirée et que j’ai un imprévu qui m’empêche de faire ce que j’avais prévu de cuisiner (généralement une grosse flemme ou des boutiques à faire). Parce qu’en fait, c’est la recette que tu peux faire avec les trucs qui te restent au fond de ton placard, qui prend au grand maximum 5 minutes et qui en plus te fait utiliser un minimum de vaisselle.

Pour faire des rillettes de thon, il te faut :

-          Une boîte de thon
-          Une boîte de Saint-Morêt (ou du « Saint-Morêt like », ça ira aussi)
-          Du sel
-          Du poivre

Je vous avais dit, c’est vraiment avec les restes des placards.

Deux petites boites bleues comme base

En gros, les doses c’est une moyenne boîte de thon pour un tiers de la boite de Saint-Morêt.

En italique ce sont mes commentaires :

  1. Se laver les mains (oui parce que c’est essentiel pour l’étape 3)
  2. Ouvrir la boîte de thon, l’égoutter dans l’évier, rincer l’évier (si j’oublie le troisième point, je me fais engueuler, c’est donc important)
  3. Prendre la masse de thon dans la main et l’émietter avec ses petits doigts boudinés dans un plat (moins de vaisselle, je vous l’ai dit ! On peut aussi le faire à la fourchette mais le rendu est moins bon et ça fait plus de vaisselle). Astuce anti vaisselle : le faire directement dans le Tupperware qui vous servira à transporter les rillettes par la suite.
  4. Prendre le Saint-Morêt, rajouter dans le thon. La dernière fois j’ai pris du Philadelphie, c’est plus dense, un peu comme du Kiri, j’ai délayé avec un peu de fromage blanc, mais c’est selon vos goûts.
  5. Mélangez avec une fourchette (le cas échéant reprendre la fourchette utilisée à l’étape 3. Par contre évitez les doigts cette fois-ci).
  6. Salez, poivrez.

Et voilà c’est fini !

En vrai, ça c’est une base, je rajoute souvent du paprika, de la moutarde ou du citron. On peut aussi couper des olives et les mélangez aux rillettes (moi j’évite parce que j’ai une copine qui aime pas ça).

Là c'est un mélange paprika moutarde. Oui ça ressemble à du gloubi-boulga

L’avantage c’est que c’est assez neutre comme base et qu’on peut se faire plaisir dans les mélanges.

Il ne reste plus qu’à acheter une bonne baguette ou du pain de mie bien industriel à faire griller pour tartiner tout ça.

Et si en plus on est une grosse feignasse comme moi, on fait une jolie présentation dans un pot qui passe à la machine et on laisse les gens tartiner eux même selon leurs goûts.

Bilan vaisselle : Un pot et une fourchette
Bilan temps en cuisine : 5 minutes grand max.

Gain de temps absolu pour aller se faire un joli smocky avant de partir en soirée !
Rendez-vous sur Hellocoton !
Mélanie

Cette entrée, publiée dans Recettes, est taguée , , , , , . Bookmarquez ce permalien.

4 réponses à Les rillettes de thon ou la botte secrète de la fille pressée

  1. cloclo dit :

    Bon ben moi j’en pense qu’elles sont trop trop bonnes tes rillettes de thon et que j’en mangerais bien lundi soir !!! J’apporte la baguette toute croustillante !

  2. doudoute dit :

    ça fait longtemps que je ne suis pas passée on dirait ! elles ont l’air délicieuses ces rillettes de thon :) ça donne envie ! j’espère que vous allez bien les filles !

    bon jeudi :)

  3. Stéphanie dit :

    Coucou! Oui on va bien! Et entre nous: ta fondue crabe/poireau me fait pas mal envie… :))

Alors, vous en pensez quoi? ;)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s